AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Miami (Vainqueur : Murray)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Jeu 2 Avr - 3:25

Tennis à Miami: malmené par Wawrinka, Nadal plie mais ne rompt pas

MIAMI, Etats-Unis (AFP) — L'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial, a été sérieusement bousculé mardi par le Suisse Stanislas Wawrinka mais a fini par s'imposer 7-6 (7/2), 7-6 (7/4) en près de trois heures, à sa sixième balle de match, pour se qualifier pour les quarts de finale du tournoi de Miami.

Jeudi en quarts, l'Espagnol rencontrera l'Argentin Juan Martin Del Potro (N.6), qui ne l'a jamais battu en quatre confrontations.

"C'est une victoire importante pour moi, après un bon match, a indiqué Nadal. Gagner deux tie breaks, c'est toujours très bon pour le mental."

"Je suis content d'avoir bien joué aujourd'hui (mardi) car hier (lundi au 3e tour, contre Frederico Gil) ce n'était pas bon", a-t-il ajouté après un match de 2 h 42 min.

Le vainqueur de l'Open d'Australie et du tournoi d'Indian Wells (Californie), les deux plus grands tournois de ce début de saison, a été mis à l'épreuve par un Wawrinka survolté, excellent serveur doté d'un revers meurtrier.

Plein de cran, la tête de série N.16 a écarté quatre balles de matches à 5-4 sur son service pour égaliser à 5-5 et aller arracher un deuxième jeu décisif. Il a aussi sauvé une cinquième balle de match dans le tie break.

Le Suisse a considérablement gêné l'Espagnol grâce à sa mise en jeu (7 aces), l'empêchant maintes fois de faire le break (il n'a converti qu'une seule de ses douze occasions), et en jouant en profondeur sur son revers, le forçant à couper ses balles, du coup moins puissantes.

Après un premier set où chacun a parfaitement tenu sa mise en jeu et dans lequel Nadal a montré plus de nerfs que son adversaire, la rencontre s'est emballée dans le deuxième set, quand Wawrinka a rapidement pris le service du N.1 mondial pour mener jusqu'à 3-1.

Dans le jeu suivant, Nadal sauvait une occasion de break pour recoller à 3-2 et se procurait ensuite trois balles de 3-3 sur le service de Wawrinka. En pure perte, car le Suisse tenait bon. A 4-3, ce dernier cédait toutefois sa mise en jeu. La seule et unique fois. Après ce 10e jeu dans lequel il écartait quatre balles de match, Wawrinka passait tout près de mettre Nadal KO sur son service.

Dans le jeu décisif, l'instinct de tueur de l'Espagnol prenait le dessus sur un Wawrinka émoussé, qui commettait alors plusieurs de ses 44 fautes directes.

"Même si j'ai fait un bon match, je suis très déçu du résultat, de perdre deux fois 7-6. Dans ces deux tie breaks, je me suis précipité et j'ai fait des erreurs qui ne pardonnent pas contre le N.1 mondial", a déclaré le Suisse.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iA2E1v9LTKD-oXd8DottmgXuONeQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Jeu 2 Avr - 3:26

Tennis à Miami: Tsonga ne profite pas du coup de pompe de Djokovic

MIAMI (Etats-Unis) (AFP) — Jo-Wilfried Tsonga, tête de série N.10, a été éliminé mercredi en quart de finale du tournoi de Miami par le Serbe Novak Djokovic, 6-3, 6-4, pourtant victime d'un sévère coup de chaud dans le deuxième set dont le Français n'a pas su profiter.

En demi-finale, le 3e joueur mondial rencontrera vendredi le vainqueur du match entre Roger Federer (N.2) et Andy Roddick (N.5).

Tsonga pourra s'en vouloir longtemps de ne pas avoir converti ses deux balles de break dans le 8e jeu de la deuxième manche, pour revenir à 4-4. Djokovic, apparemment victime de problèmes respiratoires à cause de la chaleur, semblait comme un fantôme dans ce jeu qui a duré plus de 15 minutes.

Et si Tsonga avait pu enlever cette manche, il n'est pas évident que le Serbe aurait été en état de continuer la rencontre.

Dans ce second set, à 3-2 en sa faveur, Djokovic a d'abord dû rejoindre les vestiaires pour quelques minutes, avant de faire venir le médecin à l'interruption suivante et enfin de se faire poser trois gros sacs de glace sur le corps à 5-4, juste de conclure épuisé un match de près de deux heures.

Le Serbe a pourtant été le premier à entrer dans la partie, devant un Tsonga parfois un peu amorphe, parfois très imprécis. Il a cédé son service pour être mené 4-2, puis concéder très logiquement la manche 6-3.

Auteur de 39 fautes directes (pour 73 points de Djokovic) et de seulement 52% de premier service, incapables de concrétiser 5 occasions de break, le Français n'a vraiment pas paru un grand jour.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iJFT0HX-lgg8ZAW-YboaHP9zXHIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Jeu 2 Avr - 13:16

MERCREDI 1er AVRIL

QUARTS DE FINALE

Novak Djokovic (Srb/N.3) bat Jo-Wilfried Tsonga (Fra/N.10) 6-3, 6-4
Roger Federer (Sui/N.2) bat Andy Roddick (USA/N.5) 6-3, 6-4

1ère 1/2 finale connue : Djokovic vs Federer



AUJOURD'HUI JEUDI 2 AVRIL

QUARTS DE FINALE
Rafael Nadal (Esp/N.1) - Juan Martin Del Potro (Arg/N.6)
Andy Murray (GBr/N.4) - Fernando Verdasco (Esp/N.8)


Dernière édition par ML le Jeu 2 Avr - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Jeu 2 Avr - 13:18

http://www.dhnet.be/sports/tennis/article/255770/atp-miami-duel-djokovic-federer-en-demi.html

ATP - Miami : duel Djokovic-Federer en demi

(02/04/2009)

Victime d'un sévère coup de chaud dans le 2e set, le Serbe a dominé Tsonga. Federer a sorti Roddick en 3 sets

MIAMI

Jo-Wilfried Tsonga, qui était le dernier Français encore en lice, a été éliminé mercredi en quart de finale du tournoi de Miami par le Serbe Novak Djokovic, 6-3, 6-4, pourtant victime d'un sévère coup de chaud dans le deuxième set dont le Français n'a pas su profiter.

En demi-finale, le 3e joueur mondial rencontrera vendredi Roger Federer (N.2).

"J'ai eu des problèmes d'estomac dans la nuit et la matinée, combinés à la chaleur et à la pression du match, cela a fait que je ne me suis pas senti bien", a dit Djokovic, qui est allé voir le médecin dès sa sortie du court.

"Mais la façon dont j'ai réagi a été incroyable, je me suis battu pour essayer de survivre sur ce court, a-t-il ajouté. C'était très important de gagner en deux sets et de sauver ces balles de break. J'ai eu de la réussite mais j'ai su être agressif quand il le fallait et lui a fait des erreurs."

Tsonga pourra en effet s'en vouloir longtemps de ne pas avoir converti deux balles de break dans le 8e jeu de la deuxième manche, pour revenir à 4-4.
Djokovic, apparemment victime de problèmes respiratoires à cause de la chaleur, semblait comme un fantôme dans ce jeu qui a duré plus de 15 minutes.

Et si Tsonga avait pu enlever cette manche, il n'est pas évident que le Serbe aurait été en état de continuer la rencontre.

Dans ce second set, à 3-2 en sa faveur, Djokovic a d'abord dû rejoindre les vestiaires pour quelques minutes, avant de faire venir le médecin à l'interruption suivante et enfin de se faire poser trois gros sacs de glace sur le corps à 5-4, juste de conclure épuisé un match de près de deux heures.

Le Serbe a pourtant été le premier à entrer dans la partie, devant un Tsonga parfois un peu amorphe, parfois très imprécis. Il a cédé son service pour être mené 4-2, puis concéder très logiquement la manche 6-3.

Auteur de 39 fautes directes (pour 73 points de Djokovic) et de seulement 52% de premier service, incapables de concrétiser 5 occasions de break, le Français n'a vraiment pas paru un grand jour face à un joueur qu'il avait pourtant battu lors de leurs quatre dernières confrontations.

Federer opposé à Novak Djokovic en 1/2

Le Suisse Roger Federer, N.2 mondial, s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi de Miami, où il affrontera vendredi le Serbe Novak Djokovic, N.3 mondial, en battant mercredi l'Américain Andy Roddick (N.5) 6-3, 4-6, 6-4, après un beau combat de deux heures.

Le Suisse a ainsi pris sa revanche de la saison passée, quand l'Américain l'avait sorti au même stade de la compétition.

Le vainqueur de 13 tournois du Grand Chelem s'est imposé au terme d'un match plein de panache qui s'est animé dans le deuxième set, lorsque l'Américain a pris le service du Suisse à 3-3. Porté par bon nombre des 14.000 spectateurs, Roddick s'est mis à croire en ses chances.

Rigoureux dans le jeu et très appliqué au service, son point fort (220 km/h vitesse maximale), Roddick a empoché la deuxième manche et mieux entamé la troisième. A 3-3, il a ainsi eu deux balles de break qui aurait pu presque sceller le match mais Federer les a contré de façon remarquable.

Très entreprenant, en témoigne un nombre de coups gagnants (42) près de trois fois supérieur à celui de Roddick, et malgré quelques erreurs (37 fautes directes), Federer s'est battu comme un lion pour casser le service adverse, synonyme de KO.

Il y est parvenu à 5-4, en sauvant d'abord deux balles de 5-5 pour ensuite se procurer une balle de match grâce à la bande du filet, qui lobait Roddick.

"Ce n'est pas comme si j'avais été nul tout le match, a souligné l'Américain. Je n'ai pas réussi ce break dans le 3e set et lui a eu un peu de la réussite. Au moins, ça a été une belle bataille".

© La Dernière Heure 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Ven 3 Avr - 18:02

http://www.dhnet.be/sports/tennis/article/255921/miami-nadal-subit-la-loi-de-del-potro-en-quart.html

Miami - Nadal subit la loi de Del Potro en quart


(03/04/2009)

L'Argentin Juan Martin Del Potro, tête de série N.6, a fait sensation jeudi en quart de finale du tournoi de Miami en éliminant l'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial, 6-4, 3-6, 7-6 (7/3)

MIAMI

Vendredi en demi-finale, Del Potro doit affronter le Britannique Andy Murray, 4e joueur mondial, vainqueur 6-1, 6-2 de l'Espagnol Fernando Verdasco.

Nadal, vainqueur de l'Open d'Australie en janvier et du tournoi 1000 (nouveau label des Masters series) d'Indian Wells en mars, a subi sa première défaite de la saison dans un grand tournoi, la troisième seulement en 2009.
En quatre précédentes confrontations, l'Espagnol n'avait jamais été battu par l'Argentin Del Potro. Il n'avait même jamais perdu un set.

Le Majorquin, qui menait pourtant 3-0 dans la dernière manche, est parvenu à sauver trois balles de match à 6-5, notamment grâce à deux aces, mais s'est ensuite incliné au jeu décisif face à un Argentin par moments déchaîné, plus précis, très présent au filet et souvent plus puissant.
"Je n'ai pas d'excuses, Juan Martin a mieux joué que moi, a déclaré Nadal. Mais il n'a même pas eu à très bien jouer tellement je n'y étais pas."
"Il n'est pas revenu dans le jeu, c'est simplement moi qui a mal joué, j'ai mal joué tout le temps. J'ai mené trois à zéro dans le troisième set parce qu'il faisait des erreurs à ce moment-là mais moi j'ai fait pire après. C'est la vérité de ce match."
"Je n'étais pas aussi concentré que d'habitude. Perdre deux breaks d'avance dans le troisième set, ça ne m'arrive jamais normalement...
"Pour battre le N.1 mondial il faut être bon partout, dans tous ses coups, et je l'ai été, a souligné Del Potro. J'ai bien servi, j'étais en grande confiance sur mon coup droit."

Après un début de rencontre serré, Del Potro a pris le service de Nadal à 4-4 pour s'assurer la première manche.
Le N.1 mondial parvenait ensuite à écarter une balle de break à 2-1 pour Del Potro pour prendre le service adverse et mener 4-2.

Le deuxième set en poche, l'Espagnol a attaqué le dernier acte pied au plancher (3-0) avant de craquer totalement une fois le plus dur fait. Totalement dominé dans les échanges, il a subitement encaissé quatre jeux de suite et ouvert le jeu suivant sur une double faute. Tenant le coup tant bien que mal, Nadal a quand même eu les ressources de sauver trois balles de match.
"Ce qui m'arrive à 3-0 est un désastre", a remarqué le Majorquin.

Moins lucide que Del Potro dans le jeu décisif, l'Espagnol a mené 3 à 2 pour céder 5 points d'affilée et s'incliner sous les hourras de très nombreux et très bruyants fans argentins.
"Je suis un joueur qui n'abandonne jamais, ça a été la clé de ma victoire dans le tie break", a assuré Del Potro, dans la foulée du "plus grand moment de sa carrière", qu'il aura mis trois heures à aller chercher.

Murray en demi-finale aux dépens d'un Verdasco blessé

Le Britannique Andy Murray, N.4 mondial, s'est facilement qualifié jeudi pour les demi-finales du tournoi de Miami en battant l'Espagnol Fernando Verdasco, tête de série N.8, 6-1, 6-2.
Vendredi en demi-finale, l'Ecossais rencontrera l'Argentin Juan Martin Del Potro, tête de série N.6, tombeur surprise de l'Espagnol Rafael Nadal.
Il n'y a pas vraiment eu de match entre Murray et Verdasco à cause d'une blessure dès le deuxième jeu de ce dernier, qui a dû faire entrer le soigneur plusieurs fois et a disparu longtemps aux vestiaires entre les deux sets.
"Je me suis fait mal aux fessiers et après, c'était trop difficile de m'accrocher, de lui mettre la pression", a expliqué Verdasco.
"Andy est un des meilleurs joueurs du moment, si vous n'êtes pas à 100%, vous n'avez aucune chance contre lui, a-t-il ajouté. Mais je ne veux pas me chercher d'excuses, il a mieux joué et mérite sa victoire."

A propos de son prochain adversaire, l'Argentin Del Potro, Murray a indiqué: "Il sort d'un match de trois heures, avec beaucoup de longs points. Evidemment, la durée de ce match joue pour moi qui a eu un match rapide. Mais je suis sûr qu'il est en super condition physique et sera dangereux."
"Juan Manuel est grand mais il ne joue pas service-volée comme les autres grands, a indiqué Murray. Il joue du fond de court avec des coups puissants et bouge très bien pour sa taille. J'essaierai de faire comme dans mes matches précédents: utiliser le slice, bien servir et jouer agressif."

© La Dernière Heure 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Sam 4 Avr - 1:54

Del Potro:"Du bon boulot"

Juan Martin Del Potro a enfin battu Rafael Nadal. A 21 ans, l'Argentin qui restait sur quatre défaites ace à l'Espagnol, vit le plus beau moment de sa carrière. Il est en demi-finale du tournoi le plus important après ceux du Grand Chelem, le tournoi le plus sud-américain des Masters 1000.



Qu'est-ce qui a fait la différence aujourd'hui ?

JUAN MARTIN DEL POTRO : "J'y ai toujours cru, j'ai continué à tenter ma chance. Je l'ai battu avec mon tennis et ma tête. Nous avons joué de longs échanges et je les dominais tous, cela a été la clé de ce dernier set et du jeu décisif. C'est la première fois que je le bats !"

Avez-vous appréhendé différemment la rencontre ?

J.M. D.P. : "Non. Je le connais depuis 12 ans. Nous nous sommes joués très souvent. Des fois je joue bien, des fois moins bien, mais aujourd'hui (jeudi), j'ai tout réussi. J'ai bien servi, bien joué avec mon coup droit et j'étais en confiance. Pour battre "Rafa", il faut être en grande forme et que tous les coups fonctionnent. Là, j'ai fait du bon boulot."

Il y avait un air de Buenos Aires aujourd'hui à Miami...

J.M. D.P. : "Oui, vraiment. Il y a de nombreux Argentins et des Latins en général ici. Ils me soutiennent à fond et cela m'a aidé pour vaincre. Rafa a estimé que vous n'aviez pas joué votre meilleur tennis, et que son propre jeu avait été très mauvais. Comment jugez-vous votre niveau sur ce match ?"

"J'ai fait un match incroyable. J'ai battu le N.1 mondial. Si vous ne jouez pas à un niveau incroyable, vous ne pouvez pas le battre. Je suis heureux mais demain, il faut rejouer. Alors, il faut déjà penser au prochain match."

A 2/3 dans le jeu décisif, vous avez pris les choses en mains...

J.M. D.P. : "J'ai eu un peu de chance dans le tie-break. Mais je me suis battu trois heures pour jouer ce tie-break, alors j'ai tout donné sur les cinq derniers points. Cela a été le grand moment du match."

A 0-3 dans le dernier set, que pensez-vous ?

J.M. D.P. : "Eh bien, je commence à me régaler. La foule, les supporters, être en quarts de finale, tout ça... Et je me mets à jouer plus relâché, et avec plus d'agressivité."

Est-ce que c'est le plus grand moment de votre carrière ?

J.M. D.P. : "Bien entendu."

http://www.eurosport.fr/tennis/masters-miami/2009/del-potro-du-bon-boulot_sto1896225/story.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Sam 4 Avr - 1:57

Nadal: "Bien pour le public, désastreux pour moi"

Rafael Nadal est "calme et heureux de sa saison sur dur américaine". Vaincu par Juan Martin Del Potro en quarts à Miami, il pense à la saison sur terre battue. Le N.1 mondial estime cependant qu'il n'a pas sur s'adapter aux conditions de jeu en Floride.

Habituellement, c'est vous que l'on soutient ici. Cette fois-ci, les tribunes aux couleurs de l'Argentine poussaient fort pour votre adversaire...


RAFAEL NADAL : "'C'était bien, non ? C'est bien pour le tennis d'avoir des spectateurs comme ça. Des fois c'est un peu trop quand on est si près du public. Non, vraiment, c'était une bonne atmosphère. Enfin, le match était très bien pour le public mais désastreux pour moi !"

Vous êtes bien revenu dans le second set, puis vous avez eu deux breaks d'avance dans le dernier.

R.N. : "Non, je ne suis pas bien revenu. Il a commencé à faire des erreurs. De mon côté, je pense que j'ai fait un très mauvais match dans l'ensemble. Voilà vraiment ce qu'il s'est passé. Et quand j'ai mené 3-0, j'ai joué de pire en pire ! C'était une catastrophe !"

Quel était le problème ?

R.N. : "Je n'étais pas concentré comme d'habitude, peut-être. D'habitude, je ne perds pas un match sur dur avec deux breaks d'avance dans le troisième set. J'ai bien joué pendant le tournoi pendant un set contre Gabashvili. Après, c'était mauvais tout le temps."

"Mais bon, champion à Indian Wells et quart de finale ici, c'est un bon résultat pour la saison américaine. Ce qui est décevant, c'est de ne pas avoir réussi à m'adapter aux conditions ici à Miami. Il y a toujours une raison pour laquelle on ne joue pas à son meilleur niveau, mais c'est personnel. Aujourd'hui, je me sens calme, content de moi après ce début de saison."

Est-ce que vous allez faire une pause ?

R.N. : "Deux, trois jours, oui. Il faut maintenant s'adapter à la terre battue. Je dois être à 100% mentalement et physiquement. Le plus important, c'est de bien jouer à Monte-Carlo, Barcelone, Rome et Madrid. Oui, je suis vraiment heureux et excité de retrouver la terre battue."

http://www.eurosport.fr/tennis/masters-miami/2009/nadal-vivement-la-terre_sto1896352/story.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Sam 4 Avr - 2:01

Federer : «Je n'ai pas craqué»

Roger Federer avait les yeux rougis en conférence de presse après sa défaite contre Novak Djokovic (3-6, 6-2, 6-3)... Refusant de voir dans cette raquette explosée une perte de contrôle étonnante venant de lui, il a mis en avant son incapacité à s'adapter aux conditions pour expliquer sa défaite. «C'était juste de la frustration. Ce n'est pas parce que je casse une raquette que je craque. Je ne me sentais pas bien et j'ai fait quelque chose de naturel.» Voilà pour la raquette broyée de rage après une attaque de coup droit dans le milieu du filet.

De la frustration, certainement. Mais il reste que le Suisse a connu d'autres matches récemment où il ne s'est pas senti bien et pourtant il n'a jamais craqué de cette façon. Mais cette frustration s'accumule et là c'en était manifestement de trop. «Je me suis battu avec mon timing du début à la fin. Novak a très mal joué au début de match, mais moi j'ai fait encore pire ensuite. J'ai eu beau essayer, rien n'a fonctionné. Il y avait en plus tellement de vent aujourd'hui que c'était difficile de me remettre sur la bonne voie alors que j'avais tant de difficultés. J'ai senti dès l'échauffement qu'avec ce vent qui venait de côté j'allais avoir du mal.» Federer reconnaît tout de même que le vent n'explique pas tout. «Mais les conditions étaient les mêmes pour les deux joueurs... C'était un match de très bas niveau. J'aurais dû tenir mon service à 0-3 dans le troisième set, j'ai eu une balle de jeu. Je crois que c'était ma plus grande chance de revenir dans le match.»

Federer veut tourner la page, Djokovic reste réaliste
Mais le plus étonnant dans ces déclarations d'après-match, c'est que le Suisse se dit ravi de quitter la saison sur dur pour retrouver la terre battue. Il fait également profil bas sur ses ambitions. «Je n'ai pas gagné une vingtaine de tournois de suite, donc personne ne s'attend vraiment à ce que je gagne. L'année passée a été plutôt difficile, spécialement sur dur. Mon jeu ne s'y est jamais vraiment mis en place, à part à l'US Open. Alors Dieu merci c'est fini ! Peu importe mon bilan, je passe à un nouveau chapitre. J'ai prévu de faire deux tournois sur terre avant Roland-Garros et je vais m'en tenir à ça.» Mais finalement ce n'est pas sur le plan comptable que son début de saison pose question car il reste sur une finale de Grand Chelem et deux demies en Masters 1000. C'est en revanche la manière de perdre, certes face à des Top 4, qui inquiète. Il n'est donc pas certain que seul le changement de surface suffise à tout remettre en ordre et à mettre peut-être fin à une disette en tournois Masters qui dure depuis août 2007. D'autant plus quand il entre dans la chasse-gardée de Rafael Nadal.

Le vainqueur du jour, lui, se montrait satisfait mais sans être non plus sur un nuage. Djokovic sait parfaitement qu'il n'a pas joué un grand match, pas plus que Federer. «Il n'a vraiment rien fait de spécial, il se contentait de jouer sagement en variant beaucoup le rythme et il jouait beaucoup de slices très courts sur mon revers. C'est comme ça qu'au début il a pris l'avantage. Mais ensuite j'ai pris les commandes à l'échange et c'est moi qui ai dicté le rythme. J'ai joué beaucoup lifté et j'ai su me montrer patient et attendre l'ouverture.» - C.B.

http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2009/20090403_232709_federer-je-n-ai-pas-craque.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Sam 4 Avr - 12:05

VENDREDI 3 MARS

DEMI-FINALES

Andy Murray (GBr/N.4) bat Juan Martin Del Potro (Arg/N.6) 6-1, 5-7, 6-2
Novak Djokovic (Srb/N.3) bat Roger Federer (Sui/N.2) 3-6, 6-2, 6-3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Sam 4 Avr - 12:07

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=231837&source=afp&status=3

Tennis à Miami: Andy Murray, brillant défenseur, se fraye un chemin en finale
(04/04/2009 09:27)

MIAMI, Etats-Unis (AFP)

Le Britannique Andy Murray s'est qualifié pour la finale du tournoi de Miami, dimanche face au Serbe Novak Djokovic (N.3), en dominant vendredi grâce à un jeu défensif bien au point l'Argentin Juan Martin Del Potro, futur N.5 mondial, 6-1, 5-7, 6-2.
L'Ecossais de 21 ans, 4e mondial, jouera sa deuxième finale consécutive d'un tournoi "1000", les plus importants après ceux du Grand Chelem, dans la foulée de celle perdue fin mars à Indian Wells face à l'Espagnol Rafael Nadal.
Minimisant la prise de risques (seulement 19 fautes directes et 22 coups gagnants), Murray a assuré sa présence en finale par une tactique défensive de premier plan, mais sans grand panache offensif, profitant essentiellement des nombreuses erreurs adverses (37 fautes directes de Del Potro).
"A part un jeu très mauvais, je suis satisfait par ma façon de jouer, a réagi l'Ecossais. J'ai bien bougé, j'ai su changer la vitesse de la balle, le rythme des échanges et j'ai servi intelligemment."
Face au tombeur surprise de Nadal en quart de finale, qui a d'ailleurs mis de temps à se mettre en jambe après son exploit de la veille et a concédé rapidement la première manche, Murray s'est fait très peur dans la deuxième.
Dominé dans les échanges, se contentant de subir et de renvoyer, l'Ecossais a cédé son service sur un jeu blanc à 6-5 pour perdre le set.
Dans la troisième manche, après des débuts timides, Murray est parvenu à faire le break à 2-2 sur quatre points donnés par un Del Potro "généreux", notamment en revers.
"J'ai fait beaucoup d'erreurs, mais c'est surtout dans la tête que je n'ai pas vraiment été bon", a souligné ce dernier.
Murray en a profité de ce flottement pour servir beaucoup mieux, gagnant notamment tous ses points de deuxième service (9/9) dans cette manche pour empêcher l'Argentin de s'y procurer la moindre balle de break.
Dans le 6e jeu, Del Potro a fini par céder à la 4e balle de break de Murray après avoir dû faire soigner une crampe à la cuisse droite pendant 5 minutes, en plein jeu. L'Ecossais concluait ensuite la rencontre sur un jeu blanc.
"J'ai aimé ma réaction dans le 3e set, a souligné Murray. Je m'y suis bien battu. J'ai été agressif et je ne lui ai laissé aucune chance."
"Je trouve que dans l'ensemble j'ai fait un super tournoi, s'est de son côté félicité l'Argentin. Je suis content de rentrer à la maison sur de tels résultats."
Le nouveau N.5 mondial (à la publication du prochain classement mondial) ne veut pas s'arrêter là: "N.5, c'est bien mais je vise plus que ça à l'avenir".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Dim 5 Avr - 12:39

http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2009/20090405_001643_murray-sur-sa-lancee.html

05/04/2009 00:16
Tennis - ATP - Miami - Murray sur sa lancée ?
[Andy Murray s'était imposé à Cincinnati, s'offrant son 1er titre en Masters Series. (L'Equipe)]

Habitués à se rencontrer en Masters 1000, Andy Murray et Novak Djokovic joueront à nouveau pour le gain du titre d'un tournoi majeur, dimanche à Miami (18h30). Si le Serbe possède l'avantage numérique et mène 4-2 dans les débats, le Britannique reste sur deux belles victoires face au n°3 mondial, qu'il talonne au classement.

La dernière fois que ces deux-là s'étaient rencontrés, c'était à Cincinnati l'été dernier. Andy Murray, 21 ans et 9e joueur mondial à l'époque, disputait sa première finale de Masters Series, face à Novak Djokovic, n°3, 21 ans également. Et pour la deuxième fois en une semaine, le Britannique prenait le meilleur (7-6, 7-6). Après quatre tentatives infructueuses, il disait alors avoir «un peu compris comment le jouer». Même si le n°4 du classement ATP avoue neuf mois plus tard « être confiant » à quelques heures de disputer sa troisième finale de Masters 1000, contre le Serbe, il n'assimile nullement ses deux derniers succès à une prise d'avantage psychologique. «Les dernières fois où je l'ai joué, j'avais trouvé quelques clés, explique-t-il. Maintenant, c'est différent. Nous jouons bien tous les deux. Je sais que je dois donner le meilleur pour le battre. Ca va être un très beau match».

A Toronto comme à Cincinnati, Murray s'était montré patient. Il avait résisté et poussé Nole à prendre les risques et commettre les fautes. En plus d'un choix tactique gagnant, l'Ecossais avait également bénéficié d'un tableau dégagé suite à l'élimination prématurée de Roger Federer. De son côté, Novak Djokovic avait dû écarter Rafael Nadal en demies, un combat qui avait laissé des traces. Les paramètres physiques seront sensiblement les mêmes, dimanche en Floride. La demi-finale et le cas Del Potro mis à part (6-1, 5-7, 6-2 en 2h00), Murray s'est montré plutôt expéditif au fil des tours alors que "Djoko" a lui souffert de la chaleur, d'abord face à Jo-Wilfried Tsonga en quarts (6-3, 6-4), puis contre Roger Federer (3-6, 6-2, 6-3). Il ne s'en formalise pas pour autant. «Il s'agit d'une finale. Quand on joue une finale, on a une motivation particulière. C'est un gros événement et on a envie de gagner. Ce sera vraiment intéressant de savoir lequel d'entre nous va s'imposer. Il est tout simplement impossible de prédire quoi que ce soit». Juste de souligner qu'Andy Murray semble définitivement être débarrassé de son virus. Après un début de saison gâché, il est en pleine possession de ses moyens comme sa dernière finale à Indian Wells l'atteste. Novak Djokovic connaît lui un début d'année en demi-teinte où il n'a remporté qu'un titre à Dubaï. Un succès à Miami, comme en 2007, pourrait lancer sa saison et lui permettre de prendre un peu plus d'avance sur son rival du jour, qui se rapproche à grands pas du podium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mésange
Tennis Passion
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8775
Age : 52
Localisation : Liège
joueurs/ses prefere(e)s : Roger, Kim et Oli
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Dim 5 Avr - 14:12

Merci ML Very Happy

En faisant abstraction des personnalités en présence, je souhaite que le jeu offensif prenne le dessus sur le jeu défensif mais je doute vraiment que c'est ce qui se passera... De toute façon, il suffit que je prédise une chose pour qu'elle ne se réalise pas Rolling Eyes C'est pour ça que vous ne me voyez pas dans les pronostics lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Lun 6 Avr - 0:06

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=232007&source=afp&status=3

Tennis à Miami: troisième succès de la saison pour Andy Murray
(05/04/2009 22:29)

MIAMI (AFP)

Le Britannique Andy Murray, 4e joueur mondial, a remporté dimanche le tournoi de tennis de Miami (Floride) en battant en finale le Serbe Novak Djokovic (N.3) 6-2, 7-5, perturbé par la chaleur.

Murray, qui sortait d'une défaite en finale à Indian Wells (Californie) face à l'Espagnol Rafael Nadal, s'adjuge ainsi son troisième tournoi de la saison. Il est le seul joueur dans ce cas en 2009.
Avec cette victoire, il va se rapprocher très près (seulement 170 points) de la 3e place mondiale, actuellement occupée par Djokovic.

"Miami, c'est un peu ma deuxième maison, c'est là que je m'entraîne avant la saison, je suis heureux de m'imposer ici", a réagi Murray sur le court, en recevant son trophée après 1 h et 42 minutes sous un soleil de plomb.

L'Ecossais de 21 ans a complètement dominé la première manche face à un Djokovic étrangement absent, auteur de très nombreuses fautes directes (43 au total).
Complètement privé de solutions par la couverture de terrain exceptionnelle de son adversaire et globalement défaillant au service (60% de premiers services, 5 doubles fautes), le Serbe n'a pas tenu la comparaison.
Ses nombreuses tentatives d'amortis et de montées au filet ont dans l'ensemble été stériles face à un Murray galopant aux quatre coins du court.
"J'ai encore été mon propre ennemi, a réagi Djokovic. J'ai eu du mal à m'adapter à la chaleur, je n'y peux rien, c'est comme ça." Le Serbe, 21 ans lui aussi, connaît fréquemment des soucis lors des matches disputés sous de fortes chaleurs, comme en quart de finale face au Français Jo-Wilfried Tsonga.

Murray a toutefois connu un passage délicat dans le 2e set, marqué par une baisse drastique de la qualité de sa mise en jeu et de nombreuses imprécisions (48% de premières balles et 15 fautes directes dans ce seul set), ce qui a permis au Serbe de mener 5-2.
Mais l'Ecossais s'est remis en selle en sauvant deux balles de set pour remonter à 4-5 et conclure la rencontre en laissant seulement trois petits points en trois jeux à Djokovic.
"Quand j'ai eu ces deux balles de set, j'aurais dû être plus intelligent, mieux servir, j'ai fait une double faute sur la deuxième, a regretté le Serbe. Qui sait ce qui serait arrivé dans un troisième set..."

"Le match était vraiment dur avec cette chaleur, a de son côté jugé Murray, qui n'a pourtant pas ménagé ses efforts. J'ai perdu le rythme dans le second set, mais c'est bien que j'aie pu tout de même en finir là."

clapclap clapclap clapclap Andy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Lun 6 Avr - 0:09

http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2009/20090405_205231_murray-infranchissable.html

05/04/2009 20:52
Tennis - ATP - Miami - Murray infranchissable
[Andy Murray décroche son premier titre à Miami, le 3e en Masters 1000. (Reuters)]


Sous un soleil de plomb dimanche à Miami, Andy Murray est venu à bout de Novak Djokovic (6-2, 7-5 en 1h42), s'offrant ainsi le troisième titre de sa carrière en Masters 1000. Mené 5-2 dans la deuxième manche après avoir dominé la première de la tête et des épaules, le Britannique a su sauver deux balles de sets à 5-4 avant de sceller son troisième succés d'affilée sur le n°3 mondial.

Novak Djokovic devrait avoir les yeux rivés sur son rétroviseur ces prochaines semaines. Habitué à occuper la troisième place du podium depuis juillet 2007, le Serbe vient de voir son avance sur le n°4, Andy Murray, se consumer un peu plus. A l'aube d'entamer la saison sur terre battue, il ne possède plus que 170 points de plus que son rival britannique, décidément en grande forme. On le croyait affaibli par une mononucléose après l'avoir vu traîner comme une âme en peine à l'Open d'Australie. Au final, le virus n'a été que passager. En engrangeant dimanche une 26e victoire depuis janvier, le récent finaliste d'Indian Wells réalise un début de saison tonitruant et s'octroie son troisième titre en 2009, le troisième de sa carrière en Masters 1000 après Cincinnati et Madrid (2008), soit le 11e depuis ses premiers pas sur le circuit.

Seuls Verdasco et Nadal...
Ils ne sont que deux cette saison à l'avoir battu (forfait contre Gasquet à Dubaï exclu) : Fernando Verdasco à Melbourne et le n°1 mondial Rafael Nadal la semaine passée à Indian Wells. Il aurait fallu un grand Novak Djokovic pour faire tomber la muraille Murray à Miami. Cela n'a pas été le cas. La chaleur a-t-elle, comme face à Jo-Wilfried Tsonga en quarts, inhibé les vélléités de Djokovic ? Oui affirme l'intéressé, qui «n'arrive pas à s'habituer à la chaleur». Mais l'intelligence d'Andy Murray qui l'a fait sombrer à l'issue d'une finale qui n'a pas atteint des sommets. Patient, usant de ses qualités de contreur et de sa main, à l'image de ses excellents passings de revers courts croisés, Murray a également écoeuré Nole, auteur de trop nombreuses fautes directes (43). Mené 4-0 après 15' de match, le joueur de l'Est à lâché prise et plié jusqu'en début de deuxième manche et l'intervention du kiné (6-2, 0-1, break de retard). Le jeu du Britannique s'est ensuite étiolé, perturbé par les offensives de Djokovic, mais aussi par les conditions climatiques. «Ça a été difficile de courir sur le court aujourd'hui, explique le vainqueur. Il est venu de plus en plus au filet et j'ai perdu mes repères, mais j'ai réussi à revenir».

Mené 5-2, le n°4 mondial a alors retrouvé de l'autorité, sauvé deux balles de set à 5-4, recollé au score et laissé seulement trois petits points à "Djoko" avant de lever les bras au ciel. Son adversaire ne pouvait lui que regretter d'avoir laissé passer ses chances. «J'ai encore une fois été mon propre ennemi. J'ai eu des opportunités. Je n'ai pas su les saisir», raconte le vainqueur du tournoi 2007, battu pour la troisième fois d'affilée par Murray. Face à un tel joueur, en pleine confiance, la sanction est immédiate. Elle pourrait très rapidement se traduire en terme de classement mondial. Et à ce petit jeu-là, il n'y a pas de Djokovic qui devra surveiller ses arrières. A Roger Federer de bien régler ses rétroviseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mésange
Tennis Passion
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8775
Age : 52
Localisation : Liège
joueurs/ses prefere(e)s : Roger, Kim et Oli
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   Lun 6 Avr - 17:23

Merci ML Very Happy

clapclap Andy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miami (Vainqueur : Murray)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miami (Vainqueur : Murray)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» le vainqueur du grand est quad 2010 est Mr ........
» Dave Vainqueur
» Récit du vainqueur 1999
» Félicitations au vainqueur d'octobre
» vol d'une 309 gti bleu miami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Tennis Belge :: Infos tennis :: Actualité ATP/ATP Actualiteit :: Résultats-
Sauter vers: