AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 US Open (Vainqueur : Federer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: US Open (Vainqueur : Federer)   Ven 22 Aoû - 5:54



Place: Flushing Meadows, NY
Date: Aug. 25-Sept. 7, 2008
Draw Size: 128
Surface: Hard
Prize Money: US$7,950,000
Tournament Director: Arlen Kantarian
Website: www.usopen.org


1-Rafael Nadal (Esp) - Qualifié

Qualifié - Olivier Rochus (Bel)

Viktor Troicki (Srb) - Carsten Ball (Aus)

Luis Horna (Pér) - 25-Philipp Kohlschreiber (All)

22-Tomas Berdych (Tch) - Sam Querrey (E-U)

Pablo Andujar (Esp) - Nicolas Devilder (Fra)

Rainer Schuettler (All) - Florent Serra (Fra)

Qualifié - 14-Ivo Karlovic (Cro)

9-James Blake (E-U) - Donald Young (E-U)

Denis Gremelmayr (All) - Steve Darcis (Bel)

Mardy Fish (E-U) - Qualifié

Sebastien Grosjean (Fra) - 24-Paul-Henri Mathieu (Fra)

32-Gael Monfils (Fra) - Qualifier

Evgeny Korolev (Rus) - Robin Soderling (Suè)

Juan Carlos Ferrero (Esp) - Brendan Evans (E-U)

Marcos Daniel (Bré) - 7-David Nalbandian (Arg)

4-David Ferrer (Esp) - Martin Vassallo Arguello (Arg)

Qualifier - John Isner (E-U)

Qualifier - Roko Karanusic (Cro)

Kei Nishikori (Jap) - 29-Juan Monaco (Arg)

17-Juan Martin del Potro (Arg) - Guillermo Canas (Arg)

Oscar Hernandez (Esp) - Thomaz Bellucci (Bré)

Michael Berrer (All) - Jose Acasuso (Arg)

Marcel Granollers (Esp) - 16-Gilles Simon (Fra)

10-Stanislas Wawrinka (Sui) - Simone Bolelli (Ita)

Wayne Odesnik (E-U) - Fabio Fognini (Ita)

Nicolas Lapentti (Equ) - Lu Yen-hsun (Tai)

Qualifié - 21-Mikhail Youzhny (Rus)

27-Feliciano Lopez (Esp) - Juergen Melzer (Aut)

Jiri Vanek (Tch) - Qualifié

Teimuraz Gabashvili (Rus) - Michael Llodra (Fra)

Sergio Roitman (Arg) - 6-Andy Murray (G-B)

8-Andy Roddick (E-U) - Fabrice Santoro (Fra)

Ernests Gulbis (Let) - Thomas Johansson (Suè)

Guillermo Garcia-Lopez (Esp) - Dominik Hrbaty (Slq)

Lee Hyung-taik (Cor-S) - 31-Andreas Seppi (Ita)

20-Nicolas Kiefer (All) - Ivo Minar (Tch)

Scoville Jenkins (E-U) - Jarkko Nieminen (Fin)

Bobby Reynolds (E-U) - Qualifier

Ivan Navarro (Esp) - 11-Fernando Gonzalez (Chili)

15-Tommy Robredo (Esp) - Mischa Zverev (All)

Vincent Spadea (E-U) - Marat Safin (Rus)

Qualifié - Carlos Moya (Esp)

Santiago Ventura (Esp) - 19-Jo-Wilfried Tsonga (Fra)

30-Marin Cilic (Cro) - Julien Benneteau (Fra)

Robby Ginepri (E-U) - Amer Delic (E-U)

Qualifier - Nicolas Mahut (Fra)

Arnaud Clement (Fra) - 3-Novak Djokovic (Serbia)

5-Nikolay Davydenko (Rus) - Dudi Sela (Isr)

Austin Krajicek (E-U) - Agustin Calleri (Arg)

Albert Montanes (Esp) - Victor Hanescu (Rou)

Eduardo Schwank (Arg) - 26-Dmitry Tursunov (Rus)

18-Nicolas Almagro (Esp) - Frank Dancevic (Can)

Sam Warburg (E-U) - Janko Tipsarevic (Serbia)

Laurent Recouderc (Fra) - Qualifié

Tommy Haas (All) - 12-Richard Gasquet (Fra)

13-Fernando Verdasco - Igor Kunitsyn (Rus)

Qualifié - Qualifié

Frederico Gil (Por) - Jeremy Chardy (Fra)

Marc Gicquel (Fra) - 23-Igor Andreev (Rus)

28-Radek Stepanek (Tch) - Potito Starace (Ita)

Jesse Levine (E-U) - Chris Guccione (Aus)

Qualifié - Qualifié

Maximo Gonzalez (Arg) - 2-Roger Federer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Dim 24 Aoû - 2:55

Tennis. Laurent Recouderc à Flushing: un invité comblé

Le Toulousain disputera le tableau final de l'US Open pour la première fois de sa carrière.


Le moins qu'on puisse dire est qu'il ne s'y attendait pas. Il a même cru à un canular avant de réaliser. Dans le cadre des accords entre les fédérations françaises et américaines, qui s'échangent des invitations pour le tableau final de Roland-Garros et l'US Open, Laurent Recouderc a pourtant bel et bien reçu un sésame pour participer au Grand Chelem New-Yorkais. Canular, car le Toulousain n'avait aucune nouvelle de la demande formulée voilà une grosse quinzaine : « Pour respecter la procédure habituelle de la FFT, j'avais envoyé un mail à Patrice Dominguez (DTN) et Cédric Pioline (responsable du haut niveau masculin). Comme j'étais sans nouvelles, je m'étais fait à l'idée de poursuivre ma petite route sur les tournois Challengers en terre battue», confie le Toulousain.

La raquette de Nadal

Et puis, de retour de Vigo (Espagne), le vent a tourné, tout s'est accéléré dans les coulisses de Roland-Garros : « J'étais en train de faire une séance de musculation quand plusieurs personnes sont venues me féliciter pour ma wild-card (1). Je croyais qu'elles me taquinaient ! Et puis, j'ai croisé François Pareau, qui a en charge ce genre de dossiers à la FFT. Il m'a confirmé que Patrice Dominguez, pris par les J.O à Pékin, n'avait pas eu le temps de me prévenir mais que c'était bon pour moi. Et là, je suis devenu dingue, comme un môme, j'ai hurlé partout, appelé tous mes proches, un truc de fou ! »

Car cette participation au tableau final de l'US Open sera une première pour Laurent Recouderc, qui n'avait pu défendre correctement ses chances en qualifications l'an dernier à cause d'une fièvre tenace. Quart de finaliste du tournoi chez les juniors, le Toulousain récolte là les fruits de sa récente régularité. Vainqueur à Bytom (Pologne), demi-finaliste à Tampere (Finlande), quart de finaliste à Medjugorje (Bosnie), mais aussi tombeur de Jérémy Chardy (Ndlr: le sociétaire du Stade toulousain)à Lugano, le Toulousain a fait le plein de super ces dernières semaines : « La constance, c'est ce qui m'a longtemps manqué. Là, ça vient. Le changement de raquette pour adopter la Babolat de Nadal a été bénéfique. Je sens mieux mes frappes, je reprends davantage de plaisir. »

Gasquet en vue

Il en a déjà pris en débarquant à New-York : « Ici, tout est énorme. Jouer au meilleur des 5 sets devant des tribunes blindées, alors que les allées sont noires de monde, ça procure des sensations qui donnent vraiment envie de se déchirer, et même de s'envoler. » Surtout que le tirage au sort a été clément : «Je vais affronter un qualifié. Je suis content de ne pas prendre un gros d'entrée, une tête de série par exemple. On verra après coup si c'est un bon tableau. En tout cas, si je passe, je jouerais Richard (Gasquet) derrière. Ce serait bon.» Et ça rappelerait une certaine finale juniors de Roland-Garros...

http://www.ladepeche.fr/article/2008/08/23/471912-Tennis-Laurent-Recouderc-a-Flushing-un-invite-comble.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Lun 25 Aoû - 0:35

Le programme de lundi

Arthur Ashe Stadium, à partir de 17h00, heure française
Elena Dementieva (RUS/n°5) - Akgul Amanmuradova (OUZ)
Lindsay Davenport (USA/n°23) - Aleksandra Wozniak (CAN)
Rafael Nadal (ESP/n°1) - Bjorn Phau (ALL)
Coco Vandeweghe (USA) - Jelena Jankovic (SER/n°2)
Suivi de (à partir de 01h00) :
James Blake (USA/n°9) - Donald Young (USA)

Louis Armstrong Stadium, à partir de 17h00
David Ferrer (ESP/n°4) - Martin Vassallo Arguello (ARG)
Shuai Zhang (CHN) - Svetlana Kuznetsova (RUS/n°3)
Sergio Roitman (ARG) - Andy Murray (ECO/n°6)
Ekaterina Makarova (RUS) - Anna Chakvetadze (RUS)
Juan Martin Del Potro (ARG/n°17) - Guillermo Canas (ARG)

Grandstand, à partir de 17h00
Gaël Monfils (FRA/n°32) - Pablo Cuevas (URU)
Shahar Peer (ISR/n°24) - Na Li (CHN)
Andreas Beck (ALL) - John Isner (USA)
Ahsha Rolle (USA) - Caroline Wozniacki (DAN/n°21)

Court 4, à partir de 17h00
Vania King (USA) - Anastasia Pavlyuchenkova (RUS)
Stanislas Wawrinka (SUI/n°10) - Simone Bolelli (ITA)
Petra Kvitova (RTC) - Virginia Ruano Pascual (ESP)
Oscar Hernandez (ESP) - Thomaz Bellucci (BRE)
Suivi de (à partir de 23h00) :
Denis Gremelmayr (ALL) - Steve Darcis (BEL)

Court 5, à partir de 17h00
Lourdes Dominguez (ESP) - Yvonne Meusburger (AUT)
Nuria Llagostera Vives (ESP) - Francesca Schiavone (ITA/n°25)
Jiri Vanek (RTC) - Stephane Bohli (SUI)
Emilie Loit (FRA) - Maria Elena Camerin (ITA)

Court 6, à partir de 17h00
Ryan Sweeting (USA) - Roko Karanusic (CRO)
Katarina Srebotnik (SLO/n°28) - Yanina Wickmayer (BEL)
Ryler De Heart (USA) - Olivier Rochus (BEL)
Anabel Medina Garrigues (ESP/n°26) - Tsvetana Pironkova (BUL)

Court 7, à partir de 17h00
Patty Schnyder (SUI/n°15) - Anastasia Pivovarova (RUS)
Wayne Odesnik (USA) - Fabio Fognini (ITA)
Feliciano Lopez (ESP/n°27) - Jurgen Melzer (AUT)
Jie Zheng (CHN) - Shenay Perry (USA)

Court 8, à partir de 17h00
Evgeny Korolev (RUS) - Robin Soderling (SUE)
Victoria Azarenka (BLR/n°14) - Klara Zakopalova (RTC)
Karin Knapp (ITA) - Iveta Benesova (RTC)
Zi Yan (CHN) - Sofia Arvidsson (SUE)
Tatiana Perebiynis (UKR) - Mariya Koryttseva (UKR)

Court 9, à partir de 17h00
Pauline Parmentier (FRA) - Marina Erakovic (NZL)
Jelena Kostanic Tosic (CRO) - Sara Errani (ITA)
Telmuraz Gabashvili (RUS) - Michael Llodra (FRA)
Gisela Dulko (ARG) - Magdalena Rybarikova (SVQ)

Court 10, à partir de 17h00
Marcel Granollers (ESP) - Gilles Simon (FRA/n°16)
Alexa Glatch (USA) - Anne Keothavong (GBR)
Juan Carlos Ferrero (ESP) - Brendan Evans (USA)
Tamira Paszek (AUT) - Maria Kirilenko (RUS/n°22)

Court 11, à partir de 17h00
Aravane Rezai (FRA) - Asia Muhammad (USA)
Galina Voskoboeva (RUS) - Marion Bartoli (FRA/n°12)
Marcos Daniel (BRE) - David Nalbandian (ARG/n°7)
Viktor Troicki (SER) - Carsten Ball (AUS)

Court 13, à partir de 17h00
Kei Nishikori (JAP) - Juan Monaco (ARG/n°29)
Aiko Nakamura (JAP) - Sybille Bammer (AUT/n°29)
Luis Horna (PER) - Philipp Kohlschreiber (ALL/n°25)
Vera Zvonareva (RUS/n°8) - Barbora Zahlavova Strycova (RTC)

Court 14, à partir de 17h00
Michael Berrer (ALL) - Jose Acasuso (ARG)
Alisa Kleybanova (RUS) - Carla Suarez Navarro (ESP)
Ekaterina Bychkova (RUS) - Anastasia Rodionova (AUS)
Lucie Safarova (RTC) - Sorana Cirstea (ROU)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Lun 25 Aoû - 0:42

Tennis: Roger Federer entrera en lice mardi à New York

C'est en principe mardi que Roger Federer disputera son premier tour à l'US Open qui l'opposera à l'Argentin Maximo Gonzalez (ATP 114). Un adversaire bien modeste qui reste sur trois défaites au premier tour dans des Challengers sur terre battue, à Poznan, Cordenons et Vigo.

Quadruple tenant du titre à New York, Roger Federer admet que la pression a quelque peu changé de camp. Elle est maintenant sur les épaules de Rafael Nadal, le nouveau no 1. "Ces quatre dernières années, on attendait qu'une seule chose de moi: que je gagne tous les tournois, rappelle Roger Federer. Bien sûr depuis deux ans, la donne était quelque peu différente sur terre battue en raison de la domination de "Rafa" sur cette surface. Aujourd'hui, le classement a changé. Nadal va ressentir désormais ce que j'ai ressenti ces dernières années. Il sera intéressant de voir comment il réagit à cette situation nouvelle. Mais il a apporté cet été la démonstration qu'il peut gagner sur toutes les surfaces".

Roger Federer le reconnaît: le favori de cet US Open 2008 est bien Rafael Nadal. "Il est devant, lance-t-il. Mais j'ai toutefois gagné les quatre dernières éditions de ce tournoi. Je crois toujours que le fait de savoir comment s'imposer ici est un avantage de taille. Gagner le titre de l'US Open est extrêmement dur. Il ne faut pas oublier aussi que Nadal n'a encore jamais été plus loin que les quarts de finale à New York..."

Roger Federer sait qu'il ne fut pas un modèle de régularité cette année. "J'ai payé les vingt jours d'entraînement que m'a coûté ma mononucléose, lâche-t-il. Je crois toutefois avoir bien joué dans les tournois du Grand Chelem avec une demi-finale et deux finales. Ici à New York, je ne veux, dans un premier temps, me projeter que match après match. Si j'atteins les quarts de finale, j'aurai alors, j'en suis convaincu, les moyen d'aller chercher un cinquième titre".

SDA-ATS News Service

http://www.edicom.ch/fr/news/sport/tennis-roger-federer-entrera-en-lice-mardi-a-new-york_1185-5691941
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Lun 25 Aoû - 0:47

Les enjeux de l'US Open

Roger Federer va-t-il enfin relever la tête ? Rafael Nadal peut-il réussir un Petit Chelem, Novak Djokovic faire mieux que l'année dernière ? Les meilleurs joueurs de la planète ont donné rendez-vous à l'US Open pour un tournoi qui s'annonce palpitant et ouvert.



ROGER FEDERER - L'Empire contre-attaque ?


En 2007, Roger le flegmatique avait sorti sa panoplie de Dark Vador. Les rebelles de l'année avaient apprécié le déguisement puisque le Suisse avait remporté son 4e US Open consécutif avec autorité. Depuis, Nadal et Djokovic ont pris le pouvoir. Federer n'a gagné qu'un titre majeur cette saison : le double olympique. A défaut de retrouver son tennis flamboyant, le Suisse a retrouvé le sourire. Il lui faudra un peu plus pour réussir ce que personne n'a réussi depuis Bill Tilden dans les années 20 : gagner le tournoi pour la 5e fois consécutive. Il deviendrait par ailleurs le premier joueur de l'histoire du tennis à remporter cinq fois de suite deux tournois du Grand Chelem.

. Son tableau : Un rival majeur, Novak Djokovic, deux "historiques", Andy Roddick et Nikolay Davydenko, sont les obstacles principaux avant les demi-finales. Si le Suisse évoluait au même niveau de jeu que cet été, il serait à la portée d'une dizaine de joueurs dont : Igor Andreev, Radek Stepanek (tombeur de Federer à Rome), Richard Gasquet, Marin Cilic, Fernando Gonzalez, Nicolas Kiefer ou encore Ernsts Gulbis.
. La déclaration : Interrogé après sa victoire en finale l'année dernière, sur la progression de son adversaire : "N.2 ou N.3, ce n'est pas important. Ce qui compte c'est la place de N.1 mondial".

RAFAEL NADAL - La guerre d'une étoile


Rafael Nadal sera encore N.1 après l'US Open. C'est une histoire entendue. A New York, le Majorquin est toujours tombé sur des hommes forts (Roddick, James, le Youzhny demi-finaliste de 2006 et le Ferrer demi-finaliste de l'an passé et finaliste en Masters Cup). Il n'a donc pas beaucoup de points à défendre. Fort d'une nouvelle victoire de luxe à Pékin, sur une surfacer similaire, il peut légitimement espérer compléter un Petit Chelem historique . Qui aurait dit après sa défaite en demi-finale de l'Open d'Australie qu'il pouvait égaler Jimmy Connors (Petit Chelem en 1974 sans Roland-Garros), Mats Wilander (Petit Chelem en 1988 sans Wimbledon) et... Roger Federer (Petit Chelem en 2004, 2006 et 2007, sans Roland-Garros) ? Une inconnue : Sa capacité à récupérer après les jeux Olympiques.

. Son tableau : Le Majorquin évite Novak Djokovic, mais hérite d'une pléiade d'outsiders. Des joueurs références : James Blake, David Nalbandian, Mikhail Youzhny et David Ferrer. Des top 10 ambitieux : Stanislas Wawrinka et Andy Murray. Des joueurs en forme : Juan Martin Del Potro, Gilles Simon. Et des joueurs capables d'un gros coup : Gaël Monfils, Philipp Kohlschreiber, Tomas Berdych et Ivo Karlovic. Au premier tour, il jouera le qualifié Bjorn Phau.
. La déclaration :"J'ai toujours pris Federer comme exemple pour progresser."

NOVAK DJOKOVIC - La revanche du Djoke


Un an après sa première finale en Grand Chelem, Novak Djokovic revient à Flushing Meadows. En une saison, le Serbe a tout appris. Comment battre Roger Federer qui l'avait remis à sa place en finale, comment se focaliser sur son jeu après avoir un temps joué les amuseurs public et comment devenir incontournable. Il a connu des défaites importantes, face à Nadal notamment à Hambourg, Roland-Garros et au Queen's, et Safin à Wimbledon. Il a su aussi gagner des titres cruciaux aux Masters Series d'Indian Wells et de Rome. L'heure est venue d'assumer son nouveau statut. La difficulté majeure de son tournoi sera de faire abstraction de son parcours de l'an passé. Il avait été un finaliste méritant devant Roger Federer. Son objectif : réussir ce qu'Andre Agassi et Boris Becker, pour ne citer qu'eux, n'ont fait qu'une fois, soit deux victoires en Grand Chelem la même année*.

*Andre Agassi avait gagné Roland-Garros et l'US Open en 1999.
Boris Becker avait gagné Wimbledon et l'US Open en 1989.

. Son tableau : La route sera longue pour atteindre les demi-finales, où idéalement, Roger Federer l'attendra pour une petite revanche de la finale 2007. Dans son quart de tableau, Andy Roddick et Fernando Gonzalez, dans une moindre mesure Tommy Robredo, font figure de valeurs sûres. En embuscade, Nicolas Kiefer et Marin Cilic ont prouvé qu'ils évoluaient à leur meilleur niveau. Il ne peut pas occulter la présence de Marat Safin (qui l'a battu à Wimbledon) dans sa partie de tableau, ni celle de Jo-Wilfried Tsonga.
. L'anecdote : Federer est décidément le modèle à suivre. Pour Nadal, nous l'avons vu plus haut, mais aussi pour Novak Djokovic. Le Suisse avait rencontré sa compagne actuelle, Mirka Wavrinec aux Jeux de Sydney en 2000. Le Serbe a rendu publique sa relation avec la Paraguayenne Leryn Franco, 51e au concours du javelot à Pékin.

http://www.eurosport.fr/tennis/us-open/2008/story_sto1677964.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Lun 25 Aoû - 0:49

Roger Federer : "La pression est sur Nadal"

Désormais n°2 mondial, Roger Federer se présente à New York avec l'envie de gagner pour la cinquième fois consécutive l'US Open. Le Suisse annonce que c'est maintenant à Nadal de subir la pression des sommets...


Fidèle second de Federer pendant des lustres, Rafael Nadal va maintenant devoir défendre son trône. L'Espagnol va devoir faire attention à ne pas connaître l'ivresse des cimes et l'avertissement vient de l'ancien empereur du circuit (237 semaines en tête de l'ATP), son rival Roger Federer. "Rafa va maintenant endurer ce que j'ai ressenti pendant très très longtemps. Ça va être intéressant de voir comment il supporte ce nouveau statut", a expliqué le Bâlois en conférence de presse avant le début du dernier Grand Chelem de la saison. "Pour le moment, il gère bien et joue bien sur toutes les surfaces. Il a très bien joué toute l'année et mérite cette place", a ajouté le prince du fair-play.

Federer : "Nadal est désormais favori, même sur dur"

De son côté, Federer est bien conscient que l'US Open est sa dernière occasion de l'année de gagner sa 13e couronne majeure. Rassuré par sa victoire lors du double de Pékin, le Suisse croit qu'il va être libéré par la perte de son rang de n°1. Passer du rang de chassé au chasseur "va réduire la pression". "Depuis 5 ans, je devais gagner chaque tournoi où j'étais inscrit. Maintenant, cela a un peu changé et c'est au tour de Rafael de répondre à cette attente. C'est peut être bien pour moi d'arriver dans un Grand Chelem sans avoir la pression d'un changement de n°1. Nadal est désormais favori, même sur dur", a déclaré l'ancien n°1 mondial.

Nadal veut continuer à prendre match après match

Ayant pris connaissance des propos de Federer, Nadal n'a pas tardé à faire savoir que "lorsque l'on veut gagner, la pression est toujours là. Je ne pense pas au classement, j'ai été heureux d'être n°2 pendant 3 ans et maintenant que je sais ce que c'est d'être le n°1, je peux même redescendre au deuxième ou au troisième rang". Les deux poids lourds du classement ne pourront s'affronter qu'en finale où le monde du tennis espère un remake de Wimbledon. A moins que Novak Djokovic ne mette tout le monde d'accord...

http://www.myfreesport.fr/sports/tennis/0/roger-federer-pression-est-sur-nadal-51349.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
the FrenCH touCH
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10429
Age : 29
Localisation : France
joueurs/ses prefere(e)s : Clijsters - Murray - Jankovic - Hewitt - Hingis - Ancic - Sharapova - Simon - Ivanovic - Nadal
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Lun 25 Aoû - 11:55

Je pense pas que la pression gène Nadal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swedishalex.skyblog.com
Bubble
Mi-ange, Mi-démon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9355
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran de l'ordi pardi !
joueurs/ses prefere(e)s : Kim, Nole, Rodgeur, JMDP, Andy M & R
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Lun 25 Aoû - 14:53

Si Nadal est frais physiquement il peut aller au bout maintenant si la pression liée à son nouveau statut a raison de lui (ce qui m'étonnerait), il lui reste encore le Masters pour clôturer sa saison en beauté !

Et qui sait, le fait de mettre la pression sur Rafa va peut-être libérer Roger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Mar 26 Aoû - 3:07

Nadal, point trop n'en faut

Rafael Nadal a pris son temps pour remporter son premier match à l'US Open. Le N.1 mondial a battu le courageux Bjorn Phau, issu des qualifications, en trois sets (7-6, 6-3, 7-6) et près de trois heures de jeu. Il affrontera l'Américain Ryler De Heart, 261e mondial, au prochain tour.


US Open - 1er tour messieurs

Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Bjorn Phau (ALL) 7-6(4), 6-3, 7-6(4)
Prochain adversaire : De Heart.

L'air de rien, l'ogre a souffert. Bien sûr, Rafael Nadal s'en est sorti et a même plié l'affaire en trois manches. Mais pour ce premier tournoi en tant que numéro un mondial, l'Espagnol n'a pas affiché sa maestria des derniers mois, lui le vainqueur de 38 de ses 39 derniers matches. Le tout récent champion olympique a même dû s'employer durant près de 3 heures pour dompter Bjorn Phau, modeste 136e mondial issu des qualifications. Même si cet Allemand, d'origine indonésienne, a démontré du caractère et une jolie patte à l'occasion (sur ses revers à une main sautés notamment), Nadal s'est un peu compliqué la tâche tout seul. Simple difficulté ponctuelle ou début de lassitude après huit mois phénoménaux ?


Une statistique, une seule, suffit à situer les difficultés du jour du Majorquin : 35 fautes directes. Un chiffre que, dans ses périodes fastes, il atteint à peine en trois rencontres. Certes, la surface autorise moins de compensations que sur terre ou même sur le gazon actuel de Wimbledon. Il n'empêche, Nadal s'est montré plus hésitant sur un autre point fort : sa capacité à bien négocier les points importants. Pour preuve ces deux petites balles de break converties sur... 13 ! L'envergure toute relative de Phau, friable au filet, n'a sans doute pas poussé Nadal au maximum de sa concentration.

Le nouveau patron de la planète tennis sait que ce tournoi, plus que tout autre (il n'y atteint les quarts qu'à une reprise), est celui qui lui autorise le moins d'approximations et de gaspillage. Sous peine de les payer cash quand les choses sérieuses débuteront. Certainement après le 2e tour, où il affrontera l'Américain Ryler de Heart, 261e mondial. En tennis aussi, le carburant est précieux...

http://www.eurosport.fr/tennis/us-open/2008/nadal-fait-le-metier_sto1680559/story.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Mar 26 Aoû - 3:12

Stan a bien digéré l'or olympique

Stanislas Wawrinka était attendu au tournant. En raison de son rang de No 10 mondial, de sa médaille d’or olympique en double et de ses espoirs de participer à la Masters Cup en novembre, il n’avait pas le droit à l’erreur au premier tour.


«J’avais surtout besoin de retrouver mes marques en simple», souligne-t-il, faisant référence à son match «catastrophique» face à Jürgen Melzer à Pékin, assorti d’une élimination précoce. De Pékin à New York (qu’il a rejoint sans faire escale en Suisse), le décor a changé. Sa tenue aussi.

«Je suis quelqu’un qui a besoin de rythme, précise Stan Wawrinka, tout de jaune vêtu. A Pékin, j’ai souffert d’avoir effectué juste avant une pause en raison de mes problèmes au genou.» Qui appartiennent au passé, depuis son arrivée à «Big Apple», soit depuis une bonne semaine déjà.

Sur son chemin, il n’a pas glissé sur une peau de banane italienne, Simone Bolelli, l’un des joueurs qui montent dans la hiérarchie et qui a conclu l’année dernière parmi les 100 premiers, avant de poursuivre son ascension et de s’établir au 47e rang de l’élite.
Simplement supérieur

A la fois solide, serein et appliqué, le Vaudois s’est défait de l’obstacle venu de Bologne. En trois manches (7-6 6-3 4-3) face à un homme qu’il avait déjà affronté (et vaincu) il y a un mois, à Toronto. «Cette fois-ci, je n’ai que peu de regrets, avoue Simone Bolelli. Mon adversaire s’est montré supérieur dans presque tous les domaines. Du fond de court, il ne lâche rien.»

Clone presque parfait de Mark Philippoussis (le service de plomb en moins!), Simone Bolelli n’a pas démérité, mais simplement abdiqué face à un rival d’un autre calibre. Tout au plus a-t-il fait illusion les premiers jeux, ravissant d’emblée le service du Suisse, avant de se procurer à 2-0 deux autres balles de break. En vain. Stan n’allait plus lâcher une seule fois sa mise en jeu.

Evoluant simultanément et à quelques mètres de son compère genevois Stéphane Bohli, le Vaudois a rempli sa mission, qui s’annonçait délicate.
Place à Odesnik

Demain, il aura toutes les cartes en main pour relever un défi, a priori moins périlleux, face au gaucher américain Wayne Odesnik (ATP 114), vainqueur en cinq sets de l’Italien Fabio Fognini (ATP 83).

«Je ne l’ai encore jamais affronté, mais je le connais assez bien, relève Stan. Je ne serai pas surpris. De toute façon, mon ambition est d’aller ici le plus loin possible.» Manière imagée de préciser que cette cuvée 2008 pourrait bien être la sienne. Huitième de finaliste l’été passé, il doit (au moins) rééditer pareille performance.

C’EST FINI POUR BOHLI Un mois après avoir fêté à Gstaad sa première victoire sur le Circuit ATP, Stéphane Bohli (ATP 133) n’a pas gagné son premier match en Grand Chelem. Le Genevois s’est incliné en quatre sets, 3-6 6-3 6-2 7-5, devant le Tchèque Vanek (123).

Quarante bougies pour l’ère Open

Le saviez-vous? Vu son statut d’amateur, le tout premier vainqueur de l’US Open n’avait reçu aucun prix, mais seulement un défraiement de 280 dollars. Son nom? Arthur Ashe, qui marquait déjà l’histoire en devant le premier Afro-Américain à inscrire son nom au palmarès d’un Grand Chelem. Finaliste le Néerlandais Tom Okker, avait quant à lui été gratifié de 14 000 dollars. Car il était professionnel.

http://www.24heures.ch/pages/home/24_heures/l_actu/sports/sports_detail/(contenu)/256160
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
the FrenCH touCH
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10429
Age : 29
Localisation : France
joueurs/ses prefere(e)s : Clijsters - Murray - Jankovic - Hewitt - Hingis - Ancic - Sharapova - Simon - Ivanovic - Nadal
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Jeu 28 Aoû - 12:03

Premier tour

Sam Warburg, USA, bat Janko Tipsarevic, Serbie, 6-2, 1-0, forfait.

Agustin Calleri, Argentine, bat Austin Krajicek, USA, 6-2, 6-2, 6-1.

Nicolas Almagro (18), Espagne, bat Frank Dancevic, Canada, 6-3, 6-4, 7-5.

Nikolay Davydenko (5), Russie, bat Dudi Sela, Israël, 6-3, 6-3, 6-3.

Jo-Wilfried Tsonga (19), France, bat Santiago Ventura, Espagne, 6-7 (3), 6-4, 6-2, 6-3.

Carlos Moya, Espagne, bat Aisam-ul-Haq Qureshi, Pakistan, 6-4, 6-7 (5), 7-6 (2), 6-2.

Dmitry Tursunov (26), Russie, bat Eduardo Schwank, Argentine, 7-5, 4-6, 7-5 7-6 (5).

Robby Ginepri, USA, bat Amer Delic, USA, 6-1, 6-2, 7-6 (5).

Victor Hanescu, Roumanie, bat Albert Montanes, Espagne, 7-6 (5), 6-3, 2-6, 6-3.

Radek Stepanek (28), Rép. tchèque, bat Potito Starace, Italie, 7-5, 6-3, 6-1.

Novak Djokovic (3), Serbie, bat Arnaud Clément, France, 6-3, 6-3, 6-4.

Robert Kendrick, USA, bat Nicolas Mahut, France, 7-6 (3), 6-4, 5-7, 7-5.

Marin Cilic (30), Croatie, bat Julien Benneteau, France, 4-6, 7-5, 6-3, 6-7 (7), 6-2.

Chris Guccione, Australie, bat Jesse Levine, USA, 6-3, 3-6, 7-6 (6), 7-6 (6).

Ernests Gulbis, Lettonie, bat Thomas Johansson, Suède, 7-5, 6-1, 7-6 (3).



Pas vraiment de surprise lors de ce 1er tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swedishalex.skyblog.com
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Dim 31 Aoû - 1:47

Nadal en deux temps

Rafael Nadal a attendu une dizaine de jeux pour dominer le Serbe Viktor Troicki, au 3e tour de l'US Open. Comme au 1er tour de l'Open d'Australie, l'Espagnol n'a perdu aucune manche (6-4, 6-3, 6-0). Prochaine étape, l'Américain Querrey. Wawrinka a eu chaud. Murray est en difficulté contre Melzer.


Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Viktor Troicki (SRB) 6-4, 6-3, 6-0
Prochain adversaire : Querrey (USA).

Récent finaliste de Washington, Viktor Troicki avait à coeur de prouver que la Serbie du tennis ne se limitait pas à Novak Djokovic et Janko Tipsarevic. Difficile cependant de s'exprimer correctement devant Rafael Nadal. Au premier tour de l'Open d'Australie, Troicki avait pris douze jeux à l'Espagnol. Cette fois-ci, il a limité les dégâts pendant une manche et est même parvenu à mener 3-1 dans le deuxième set. Avant de concéder 11 jeux de suite. Il a commis 38 fautes directes, dont 28 sur les 11 derniers jeux du match. Nadal seulement 19.

A 22 ans, le Serbe a pourtant prouvé qu'il servait très bien et pouvait déborder Nadal en trois coups de raquette grâce à son revers. Ce qu'il lui a permis de réussir son break au deuxième set. Le Nadal des années précédentes aurait pu y laisser des plumes mais le N.1 mondial de 2008 est décidément irrésistible. Plutôt lent au démarrage, visiblement fatigué pendant un set, il a accélérer avec la puissance qui le caractérise.

"Cela fait toujours du bien de gagner en trois sets" , a expliqué Nadal. Je suis content de la façon dont je l'ai manoeuvré. J'ai été constant de bout en bout. Je joue de mieux en mieux. J'ai surtout mieux servi aujourd'hui. Ces derniers jours, j'avais de meilleures sensations à l'entraînement. Cela m'a procuré plus de confiance en match. Mais je dois maintenant élever encore mon niveau si je veux aller plus loin. (Sur son adversaire en 8e de finale, l'Américain Sam Querrey). Il n'était pas encore le joueur qu'il est aujourd'hui quand je l'ai joué. Il a un gros service, un beau potentiel. Cela va être un match difficile. "

Stanislas Wawrinka (SUI/N.10) bat Flavio Cipolla (ITA, LL) 5-7, 6-7 (4/7), 6-4, 6-0, 6-4
Prochain adversaire : Murray (GBR)

Andy Murray (GBR/N.6) bat Jurgen Melzer (AUT) 6-7(5/7), 4-6, 7-6(7/5), 6-1, 6-3

http://www.eurosport.fr/tennis/us-open/2008/nadal-en-deux-temps_sto1685647/story.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Lun 1 Sep - 1:54

US Open de tennis: Federer impitoyable face à Stepanek, Bartoli chute

NEW YORK (AFP) — Le Suisse Roger Federer, tête de série N.2, s'est montré impitoyable dimanche face au Tchèque Radek Stepanek (6-3, 6-3, 6-2) pour rallier les 8e finale de l'US Open, stade auquel Marion Bartoli a été stoppée par l'Autrichienne Sybille Bammer (N.29).

La Française de 23 ans avait pourtant une bonne occasion de se qualifier pour la première fois de sa carrière pour les quarts de finale de l'US Open. Mais c'est Bammer, victorieuse 7-6 (7/3), 0-6, 6-4, qui y défiera Jelena Jankovic (N.2).

Mais perturbée par des problèmes physiques variés (dos, cuisse, ventre) dont elle s'est plainte à plusieurs reprises, Bartoli est restée loin du niveau de jeu qui lui avait permis de franchir les trois premiers tours à New York.

Elle a terminé épuisée un match décousu, durant lequel elle a fait fait deux fois appel au médecin.

L'autre tricolore en lice dimanche, Jo-Wilfried Tsonga, tentait de passer l'écueil Tommy Robredo (N.15) pour accéder aux 8e de finale.

Federer, maître absolu à New York avec ses quatre couronnes d'affilée (2004-2007), a lui atteint ce stade du tournoi pour la 8e fois de sa carrière.

"J'ai vraiment fait un très bon match, a souligné le Suisse. J'ai bien retourné, surtout sur ses deuxièmes balles. Cela l'a empêché de monter et de mettre son jeu d'attaque en place. Je sers bien depuis le début du tournoi, c'est de bon augure pour la suite."

Federer, dépossédé de sa place de N.1 mondial par Rafael Nadal après 237 semaines de règne, a donné le ton dès le début des hostilités contre Stepanek, réalisant le break au deuxième jeu et faisant admirer au public du Court Arthur-Ashe une palette de coups dont il a le secret.

A l'exception d'un petit moment de flottement au 7e jeu, où il concédait sa mise en jeu (la seule fois de la partie), le Bâlois a déroulé, s'emparant du service adverse deux nouvelles fois pour s'adjuger la manche.

Les deux derniers sets furent une simple formalité pour le Suisse de 27 ans, en quête de rachat à New-York après une saison vierge de grands titres. Il n'a remporté que deux petits tournois cette saison (Estoril, Halle) et s'est incliné quatre fois en finale (Monte Carlo, Hambourg, Roland-Garros, Wimbledon), toutes devant Nadal.

Autoritaire au service (sept aces), cinglant en retour, auteur de 17 coups gagnants contre 9 fautes directes, Federer, magistral, n'a jamais été inquiété par un adversaire (30e mondial) d'ordinaire plus coriace.

Stepanek était loin de sa forme éclatante de l'an passé, quand il avait épaté la galerie au deuxième tour face au Serbe Novak Djokovic, futur finaliste. Il avait livré une formidable bagarre de près de cinq heures.

"Je veux un Grand Chelem"

Les Russes Nikolay Davydenko (N.5) et Igor Andreev (N.23), Andy Roddick (N.8) et l'étonnant Luxembourgeois Gilles Muller, 130e joueur mondial issu des qualifications, accompagneront Federer en 8e de finale.

Muller a fait tomber l'Espagnol Nicolas Almagro (N.18) au bout de cinq longues manches, sauvant au passage deux balles de match dans le quatrième set.

Chez les dames, Jelena Jankovic a été la première qualifiée pour les quarts de finale. La Serbe, tête de série N.2, a eu besoin de trois manches (3-6, 6-2, 6-1) pour écarter la prometteuse Danoise Caroline Wozniacki (N.21).

Depuis l'élimination de la N.1 Ana Ivanovic au 2e tour, elle est la plus haute tête de série encore en lice. Un temps N.1 mondiale cet été, elle ne s'est encore jamais glissée en finale d'un Grand Chelem. Une lacune qu'elle entend combler.

"Je veux gagner un Grand Chelem, je le veux plus que jamais, a-t-elle assuré. J'ai été blessée cette saison mais là, je me sens de mieux en mieux. Je ne fais que m'améliorer au fil des tours. Petit à petit, les pièces du puzzle se mettent en place."

http://afp.google.com/article/ALeqM5iOEK25znxE4zb8AJlsj2jFOXevdQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Lun 1 Sep - 1:55

Le programme de lundi

Court Arthur-Ashe
À partir de 17h00, heure française
Mardy Fish (USA) - Gaël Monfils (FRA/n°32) 0-0
Rafael Nadal (ESP/n°11) - Sam Querrey (USA) 1-0
Agnieszka Radwanska (POL) - Venus Williams (USA/n°7) 1-0
À partir de 01h00 du matin
Serena Williams (USA/n°4) - Séverine Brémond (FRA) 0-0
Stanilas Wawrinka (SUI/n°10) - Andy Murray (ANG/n°6) 2-3

Court Louis-Armstrong
Anna-Lena Groenefeld (ALL) - Dinara Safina (RUS/n°6) 2-1
Amélie Mauresmo (FRA/n°32) - Flavia Pennetta (ITA/n°16) 1-0
Kei Nishikori (JAP) - Juan Martin del Potro (ARG/n°17) 0-0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Mar 2 Sep - 0:26

Tennis - US Open (H) - Un «jour sans» pour Monfils

Gaël Monfils (n°32, éliminé en 8e de finale par Mardy Fish) : «C'était un jour sans. Je suis passé un peu à travers, ça arrive. Je n'ai pas été bon, du début à la fin. Déjà à l'échauffement je n'avais pas de bonnes sensations, je tapais moins bien dans la balle que d'habitude. Il y avait du vent et je n'ai pas réussi à m'adapter aux conditions. Je n'ai pas fait un grand match, j'ai fait un non-match, je n'ai pas été terrible. Je n'ai pas su varier mon jeu, changer, trouver le truc qui aurait pu l'embêter. Ce n'est pas l'enjeu, je ne sentais pas la balle très bien, je n'ai pas réussi à bien jouer, tout simplement. Je ne suis pas satisfait de mes prestations ici, je ne voulais finir pas en 8e de finale, je ne m'entraîne pas pour ça. Dans l'ensemble, ça n'a pas été très brillant. Je ne suis pas content, forcément. OK, j'ai gagné trois matches, mais je suis quand même déçu par ma performance. (A propos de l'intervention du soigneur) Depuis deux ou trois jours, j'avais une gêne au genou, j'avais un peu mal. Je lui ai demandé de le compresser (avec une bande).» (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Mar 2 Sep - 0:27

Del Potro, Nishikori, la jeune garde attaque

Le Japonais Kei Nishikori, 18 ans, tombeur de la tête de série n° 4 David Ferrer, et l’Argentin Juan Martin Del Potro, 19 ans, qui a fait du Français Gilles Simon sa 22e victime consécutive, ont fait souffler le vent de la jeunesse sur l’US Open, samedi à New York.
Les deux adolescents, qui vont ferrailler l’un contre l’autre lundi, ont livré deux longues batailles de cinq sets, quatre heures pour del Potro et plus de trois heures trente pour Nishikori, pour se qualifier en 8e de finale d’un tournoi du grand chelem pour la première fois de leur courte carrière.
Des deux, Del Potro est sans conteste le plus en vue. Le grand échalas argentin (1,98 m pour 78 kg), énorme serveur au coup droit dévastateur, n’a plus perdu un match de tennis depuis le 7 juillet, raflant quatre tournois au passage (Stuttgart, sa première victoire ATP en simple, Kitzbuehel, Los Angeles et Washington) et effectuant un sacré bond au classement mondial.
De la 65e à la 17e place mondiale. Un grand bond en avant qui attend aussi Nishikori à la fin de l’US Open. Actuellement 126e mondial, le vainqueur surprise du tournoi de Delray Beach en février, face à l’Américain James Blake, va quitter sa 126e place mondiale pour un rang plus conforme à son jeu actuel.
En Floride, sa terre d’adoption puisqu’il est installé à l’académie Bollettieri depuis l’âge de 14 ans, Nishikori avait épaté Blake par sa précocité : « Je suis impressionné. Moi, à 18 ans, j’étais encore au lycée. »
Le Japonais disputait seulement le sixième tournoi ATP de sa carrière, ne comptait alors que huit matches sur le circuit et était classé 244e mondial.
Très tonique, prenant la balle très tôt pour lui donner de la vitesse, le Japonais avait alors surclassé le n° 12 mondial. Samedi, il s’est payé le 4e.
Il se pose déjà en héritier du dernier Japonais à avoir brillé sur les courts de tennis, Shuzo Matsuoka, qu’il a égalé avec sa victoire ATP (Séoul 95 pour Matsuoka). Il lui reste à atteindre les quarts de finale d’un grand chelem et au moins la 46e place mondiale pour faire aussi bien que celui qui est devenu un commentateur TV très populaire dans son pays.
« Je ne suis pas surpris par Nikishori, c’est un très bon joueur, a commenté David Ferrer. De toute façon, il faut l’être pour gagner un tournoi contre Blake. Je l’avais déjà remarqué l’an dernier à Tokyo. Je suis sûr qu’il sera un grand joueur dans l’avenir. »
Del Potro, de son côté, reçoit aussi des éloges de partout. Seule ombre au tableau de l’Argentin : son physique un peu frêle, qui lui a joué de mauvais tours à ses débuts avec plusieurs blessures.
Son entraîneur, l’ex-joueur Franco Davin, avec lequel il travaille depuis février, l’aide à se forger une condition irréprochable, mais après trois matches, del Potro a déjà passé beaucoup de temps sur le court et arrive au point de saturation.
« Je suis fatigué, assure-t-il. Je suis content d’avoir gagné, bien sûr, mais je ne peux plus bouger... »
Contre Nishikori, il a toutefois promis de se battre avec la « “garra” des Argentins qui ne se rendent jamais ». Le Japonais n’a rien dit sur un hara-kiri en cas de défaite.

http://www.lorient-lejour.com.lb/page.aspx?page=article&id=380471
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bubble
Mi-ange, Mi-démon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9355
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran de l'ordi pardi !
joueurs/ses prefere(e)s : Kim, Nole, Rodgeur, JMDP, Andy M & R
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Mar 2 Sep - 16:40

C'est finalement Del Potro qui s'est imposé en 3 sets face à Nishikori. Il continue son impressionnante série de victoires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veve
swєєт drєαmєя
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5378
Age : 29
Localisation : Ittre
joueurs/ses prefere(e)s : Roger, Oli, Kim & Yanina
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Mer 3 Sep - 11:27

quelle journée hier affraid djokovic et roger en 5 sets, davydenko qui se battre par muller... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Mer 3 Sep - 12:26

http://www.lequipe.fr

03/09/2008 08:52
Tennis - US Open (H) - Les réactions


Roger Federer (n°2, vainqueur d'Igor Andreev, n°15, en huitièmes de finale)
: «Jouer des gros matches comme ça sur le court central, ça me rend heureux. Je n'ai pas toujours eu la possibilité de montrer mes qualités de battant ici car j'ai souvent gagné en trois ou quatre sets. Je suis heureux de l'avoir fait sur le central. C'était comme une grand fête. La rencontre a été difficile déjà à cause du vent qui changeait de direction mais également à cause du passage du jour à la nuit. Ce n'est jamais évident de s'y habituer. Mais malgré ces conditions difficiles nous avons, je crois fait le spectacle. »

Novak Djokovic (n°3, vainqueur de Tommy Robredo, n°15, en huitièmes de finale) : «Je n'étais pas très bien en entrant sur le court, je n'avais pas beaucoup d'essence dans le réservoir. Je crois que c'est à cause de mon précédent match, qui s'est fini très tard dans la nuit (dimanche) et là j'ai dû joué tôt (mardi). Cette programmation ne m'a pas aidé. J'ai essayé de rester positif quand ça n'allait pas, je doutais à la fin du quatrième set et au début du cinquième set car je ne savais si je pouvais continuer encore longtemps à jouer à mon niveau. En plus, il était plus en forme que moi et il était en confiance avec de supers coups. Mais j'ai su rester concentré. Là je vais d'abord penser à la récupération. (A propos de l'entrée du soigneur au deuxième set) J'avais mal à la hanche à cause de la fatigue.»

Andy Roddick (n°8, vainqueur de Fernando Gonzalez, huitièmes de finale) : «Je me sens bien et je suis surtout satisfait de la manière dont j'ai exécuté mon plan de jeu aujourd'hui. (A propos de Novak Djokovic son prochain adversaire) Il sera favori de la rencontre car il semble bien qu'il soit habitué à livrer de rudes et longues batailles dans les tournois du Grand Chelem. (à propos de la longue liste des blessures du Serbe). Le dos ? La hanche ? Une crampe ? Un rhume... anthrax... Cela fait beaucoup. Il est, soit très prompt à appeler son entraîneur, soit le gars le plus courageux de tous les temps.»

Gilles Muller (vainqueur de Nikolaï Daydenko, huitièmes de finale) : «C'est dingue. Je ne pensais jamais être en deuxième semaine. Généralement, je regarde les matches de deuxième semaine devant la télé, sur mon canapé. Dans le quatrième set, c'est le tie-break le plus fou que j'ai joué au cours de ma carrière (12-10) et c'est un de mes meilleurs matches au niveau tactique. J'ai bien cassé son jeu. A un moment donné, je l'avais même sorti du match. Je menais 6-4 et 4-1 mais je n'ai pas pu enfoncer le clou. Je suis évidemment fatigué. Mais quand vous êtes en quart de finale d'un Grand Chelem, vous oubliez tout. Je reste positif, je ne veux pas trop m'enflammer. Mais j'ai faim, j'aimerais aller plus loin. (A propos de Roger Federer son prochain adversaire) Je l'ai déjà joué deux fois. Et j'ai perdu. Ce sera lui le favori. Mais il y a des choses qui se passent cette semaine... Il a eu une saison difficile. Il perd beaucoup plus de matches que par le passé. J'y crois.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Jeu 4 Sep - 12:50

04/09/2008 03:23
Tennis - US Open - Murray «savait que ce serait dur»

Andy Murray (ECO/n°6/vainqueur en quarts de Juan Martin Del Potro) : «A la fin, il y avait un sentiment de respect entre nous par rapport à la qualité de notre match, aucun d'entre nous n'a pinaillé sur des décisions. Et il s'est excusé pour ce qu'il s'était passé à Rome (l'Argentin aurait insulté la mère de Murray durant leur match, ndlr). Je savais que ça serait difficile, mais je suis content d'avoir su repousser ses assauts. (A propos de Del Potro) Faire ça à son âge (19 ans), c'est vraiment impressionnant. Juan Martin a eu ses chances de revenir dans le match mais il n'a pas su les saisir et, à la fin, il était un peu juste physiquement je pense. Moi j'étais un peu mieux. (A propos de son jeu) Je dois mieux retourner, c'est ce que je dois améliorer dans mon jeu.»

Juan Martin Del Potro (ARG/n°17/battu en quarts par Andy Murray): «C'était un bon match, j'ai fait avec ce que j'avais. Andy est un super joueur. A la fin, au filet, on s'est mutuellement félicités parce qu'on a produit un bon show pour le public. Je me suis beaucoup amélioré ces derniers mois mais là, je suis tombé contre un des meilleurs joueurs du monde, qui avait gagné le tournoi de Cincinnati sur dur cet été (contre le Serbe Novak Djokovic en finale, ndlr). J'ai fait de mon mieux, j'étais fatigué dans le quatrième set et lui était plus fort, il a beaucoup couru et moi je n'ai pas aussi bien servi que je voulais.»

Rafael Nadal (ESP/n°1/vainqueur en quarts de Mardy Fish) : «L'atmosphère de la session de nuit est toujours incroyable ici, mais j'aurai préféré terminé plus rapidement. Merci à tout le monde d'être resté jusqu'à 2h du matin. Ce n'était pas les meilleures conditions pour disputer un match. Parfois, le programme est rude, il faut l'accepter et faire de son mieux.»

(pour la WTA, voir la section concernée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Jeu 4 Sep - 12:55

Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Mardy Fish (USA) 3-6, 6-1, 6-4, 6-2

Andy Murray (GB/n.6) bat Juan Martin Del Potro (ARG/N.17) 7-6 7-6 4-6 7-5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Jeu 4 Sep - 21:30

Il était presque minuit quand Nadal et Fish ont commencé le match.


EDIT :



Nadal n°1 mondial jusqu’en 2009

En se qualifiant pour les demi-finales de Flushing Meadows, Rafael Nadal s’est assuré la place de n°1 mondial jusqu’à la fin de la saison.

Rafael Nadal sera le roi du tennis mondial au moins jusqu’à la fin de la saison. L’Espagnol a mathématiquement assuré sa place sur le trône mondial en atteignant les demi-finales de l’US Open. A noter que Nadal est le 4e joueur en activité à atteindre le dernier carré des quatre tournois du Grand Chelem avec David Nalbandian, Roger Federer et Novak Djokovic.

http://www.sport24.com/fil-info/nadal-n-1-mondial-jusqu-en-2009-191034/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Jeu 4 Sep - 21:55

Tennis - US Open - Nadal : «Il a fallu faire avec»

Victorieux en quatre sets de Mardy Fish (3-6, 6-1, 6-4, 6-2), jeudi en quarts de finale, Rafael Nadal revient sur cette soirée «inhabituelle», sur le site officiel du tournoi. «(Démarrer à 23h30), ce n'est pas l'idéal pour jouer, explique l'Espagnol. Il a fallu faire avec». Le n°1 mondial préfère voir le positif : sa première qualification pour les demi-finales de l'US Open, et le soutien du public.

«Rafael Nadal, quel est votre sentiment concernant l'atmosphère de ce match particulier, qui a démarré à 23h30 ?
C'était une super ambiance. C'est vrai que débuter si tard n'est pas idéal pour jouer. Mais bon, les conditions sont parfois rudes. Il a fallu faire avec. Le public a été super avec moi (malgré qu'il ait affronté un Américain), comme toujours depuis que je suis arrivé. Les gens me soutiennent depuis deux semaines et demi : merci beaucoup.

Etes-vous content de la manière dont vous avez joué ?
Je me suis qualifié pour les demi-finales de l'US Open... Pour arriver à cela, il faut un minimum bien jouer. Si je n'étais pas content, je serais idiot, non ? Fish a été incroyable au premier set, très bon de fond de court et avec un excellent service. C'est vrai que je ne joue pas au même niveau qu'à Pékin, mais je me suis senti mieux que lors des précédents matches. J'espère que je serai à 100% pour la demi-finale. C'est un résultat très important, la première fois que je dépasse les quarts de finale à New York. C'était mon objectif : atteindre le dernier carré dans les quatre Grands Chelems.

Vous allez affronter Andy Murray. Comment appréhendez-vous le match ?
Il joue très bien et réussit un bel été. Andy a disputé les quarts à Wimbledon et atteint les demi-finales à Toronto (Nadal l'a battu à chaque fois, ndlr). Il a aussi remporté le tournoi de Cincinnati. Ce sera un match très dur. J'ai toujours eu du respect pour Andy. Je connais son niveau et la manière dont il peut jouer. Je sais que pour gagner, je devrai jouer mon meilleur tennis. Comme à Wimbledon et à Toronto.»

http://www.lequipe.fr/Tennis/20080904_133433_-il-a-fallu-faire-avec_Dev.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mésange
Tennis Passion
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8775
Age : 52
Localisation : Liège
joueurs/ses prefere(e)s : Roger, Kim et Oli
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Ven 5 Sep - 10:31

Grand joueur, mauvais diplomate


Djokovic défiant la foule.

Novak Djokovic vient de gagner un match rempli de rebondissements (6-2, 6-3, 3-6, 7-6). Quel sport, chers amis! Il met les nerfs en boule et malmène les cœurs fragiles.

Pendant deux manches, le Serbe a joué comme le champion de l’Open d’Australie. Fort au service, fort en relance, fort dans les échanges. En une heure et des poussières, il prenait une avance apparemment insurmontable.

Puis, le vent a tourné. Pendant presque deux manches, c’est plutôt Andy Roddick qui a joué comme le champion de l’US Open, tournoi qu’il a remporté en 2003. Mais au moment où il servait pour le quatrième set, l’Américain au service de feu a commis deux doubles fautes, qui ont permis à son adversaire de rattraper son retard. On connaît la suite : il a perdu le jeu décisif et le match. C’est dommage pour lui. Mais incontestablement, c’est le meilleur joueur qui a triomphé.

Côté diplomatie en revanche, le Djoker a perdu en critiquant à la fois son adversaire et la foule, à la fin du match. Il a quitté le central sous les huées. Certains joueurs ne détestent pas ce côté «seul contre le monde entier». Lleyton Hewitt, par exemple, ou Jimmy Connors jadis. Mais Djokovic, lui, aime bien quand on l’applaudit. L’an dernier, il avait fait un tabac avec ses imitations. La foule l’avait adopté. Elle sera contre lui quand il fera face à Federer. Il risque de trouver tout cela bien lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   Ven 5 Sep - 10:59

Roger Federer b. Gilles Muller 7-6(2), 6-4, 7-6(5) en 2h25 min
Novak Djokovic bat Andy Roddick 6-2, 6-3, 3-6, 7-6(5) en 2h24 min

http://www.lequipe.fr

05/09/2008 00:45
Tennis - US Open (H) - Les réactions

Roger Federer (SUI/n°2, qualifié pour les demi-finales) : «Gilles a été un adversaire valeureux, il est en forme et a montré pourquoi il a été aussi dangereux dans ce tournoi avec son super service. Il met beaucoup d'angle et de variété. Avec le vent et le soleil, ce n'était pas facile de retourner et surtout de prendre son service. C'est vrai que j'ai eu beaucoup de balles de set dans la première manche, mais on oublie ça vite quand on gagne le set. Je trouve que je joue bien, je savais que j'avais du bon tennis en moi sur dur et ça me fait du bien que ça fonctionne dans ce Grand Chelem. Je suis satisfait de mon parcours jusqu'à maintenant. Je suis content que ma série de demi-finales en Grand Chelem continue et j'espère qu'à la fin ça va mieux se passer qu'à Roland-Garros et Wimbledon cette année. Je suis dans un bon état d'esprit, mon or olympique (en double ndlr) m'a peut-être aidé à montrer plus les choses sur un terrain. Peut-être que je montre plus mes émotions.»

Gilles Muller (LUX/Q, éliminé en quarts de finale) : «La chose le plus incroyable pour moi c'est que c'est la première fois de ma carrière que je parviens à enchaîner les victoires. Avant je remportais un gros match et ensuite je perdais le suivant parce que ma concentration s'envolait et que j'étais encore tout excité du grand match que j'avais gagné. Mais maintenant je reste juste très calme. Même aujourd'hui car, même si les gens vont penser que je devrais déjà être heureux d'être arrivé là, je suis en fait déçu car j'ai eu des opportunités mais je ne les ai pas saisies. Je pense que beaucoup de joueurs le (Roger Federer) respectent trop. Je veux dire, c'est quelqu'un de bien en dehors du court et c'est un grand joueur donc tout le monde a du respect pour lui, mais une fois sur le court, personne ne devrait montrer ce respect. Il faut juste entrer là pour gagner, peu importe qui se trouve en face.»

Novak Djokovic (SER/n°3, qualifié pour les demi-finales) : « «Je suis heureux d'avoir gagné contre Roddick dans son tournoi favori, devant son public. Il y a deux jours, Roddick a dit que j'avais seize blessures et maintenant le public ne m'aime pas parce qu'il croit que je simule. Ce n'était pas bien de sa part. Andy a dit des choses, ce n'était peut-être pas intentionnel, c'était peut-être une blague. Ma réaction sur le court devant 20 000 personnes était exagérée et je m'en excuse, ce n'était pas très intelligent. Mentalement, j'avais beaucoup de pression ces deux derniers jours. Je n'appelle pas le soigneur pour déconcentrer l'adversaire. Je fais ça pour mon bien, pour m'assurer que tout va bien. Peut-être que les gens croient que j'exagère, que je simule, mais ce n'est pas le cas. Je n'ai rien à me reprocher et je n'ai jamais manqué de respect à personne. L'an dernier, le public était vraiment avec moi, il m'a poussé (Djokovic avait perdu en finale contre Federer ndlr). Je ne veux pas perdre cette connexion avec lui, je ne veux pas que ça tourne mal.»

Andy Roddick (USA/n°8, éliminé en quarts de finale) : «Je jouais un tennis risqué. Mais si j'avais à le refaire, je le referai, C'est ce qui m'avait remis en selle (après la perte rapide des deux premiers sets ndlr). Je n'ai pas de regrets. (Sur ses propos envers Djokovic). C'était juste pour rire. Je ne pense pas avoir dépassé les limites, mais je suis désolé s'il l'a mal pris. Mais bon peut-être que finalement je lui ai rendu service pour ce soir.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: US Open (Vainqueur : Federer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
US Open (Vainqueur : Federer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [European Tour 2016] Lyoness Open
» ATP MONTREAL 2015 : infos, photos et vidéos
» St.Petersburg Open
» Sony Ericsson Open - Miami 2012 - Masters 1000
» US OPEN 2012 ATP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Tennis Belge :: Infos tennis :: Actualité ATP/ATP Actualiteit :: Résultats-
Sauter vers: