AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Allezfan
Tennisophile Belgophile Anglaise
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7693
Age : 67
Localisation : Londres
joueurs/ses prefere(e)s : Ana, Yanina, Roger, Kuzzy, Tammy, Steve D, Oli, Anna-Lena, James B, Dinara, Nadia, Andy R
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 3:18

Merci pour ces articles, Noodles. Effectivement c'était un duel des titans. Ils se sont montrés vrais champions, chacun d'eux. Comme l'a dit Roger, dommage qu'il n'y avait pu qu'un gagnant. Je suis amèrement déçue et triste pour lui, mais c'était un match extraordinaire, un vrai classique, dont vont parler les amateurs de tennis pour plusieurs années. Je n'ai pas suivi un tel match depuis le fameux rencontre entre Borg et McEnroe !

_________________
Qu’est-ce que la tolérance? C’est l’apanage de l’humanité. Nous sommes tous pétris de faiblesses et d’erreurs; pardonnons-nous réciproquement nos sottises, c’est la première loi de la nature.
Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandekimclijsters
gold member
avatar

Féminin
Nombre de messages : 877
Age : 39
Localisation : ATH
joueurs/ses prefere(e)s : Kim Clijsters,Djokovic,Federer,Ivanovic,Jankovic,Youzny
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 9:18

Quelle tristesse pour Roger , je suis triste et en même temps contente d'avoir pu vivre ce match du début à la fin, il fallait malheureusement un vainqueur et un perdant ce n'est pas celui que je préfèrais qui a émergé mais je lui tire mon chapeau car il a fait un match incroyable .

Bravo à vous deux , deux champions hors normes et j'espère que ce n'est pas la fin de l'ère Federer .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vamos
fanatique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 183
Age : 50
Localisation : MONS
joueurs/ses prefere(e)s : Rafael Nadal , Justine Henin, Tamaryn Hendler, Jelena Jankovic, Yanina Wickmayer
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 9:27

Eh oui mais que voulez vous...

EL REI NADAL PARA NUMERO UNO

vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal vivivaanadal

vamoss1 vamoss1 vamoss1 vamoss1 vamoss1 vamoss1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tamarynhendler.be
Phoebe
gold member
avatar

Féminin
Nombre de messages : 918
Age : 35
Localisation : Thys
joueurs/ses prefere(e)s : Rafa, Novak, ceux qui hurlent et bien sur Steve!
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 9:30

Alors là je suis complètement bluffée: pas mal de fois on s'attend à un super match et la pression nous offre un match moyen voir faible. Et hier..............y'a pas de mots!!!! Un moment plus que magique!!!!
j'ai failli ne pas survivre!
je dirai juste que perso je suis ravie que Rafa gagne ce tournoi mais les interuptions ont quand meme changer la donne plusieurs fois(sans la première je mettais rafa vainqueur mais avant la seconde, c'était Roger et puis c'était si serré....)

Ils méritaient tous les deux de gagner vu le match en entier mais en ne prenant que la fin du match, la victoire est justifiée pour Rafa (3fois 0-30 sur le service de Roger, il méritait de breaker)

enfin voilà: VAMOS SUPER CHOUCHOU et merci pour ces moments incroyables!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melusine
supporter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 79
Age : 45
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 9:34

Je pense aussi qu'avant la 1ere interruption du à la pluie, Nadal aurait gagné le match en 3 sets. L'interruption est arrivée au mauvais moment!!
Mais bon, c'est pas grave vu le resultat final.
Ca faisait longtemps que je n'avais pas stressé comme ca pour un match!!

VAMOS RAFA!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vamos
fanatique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 183
Age : 50
Localisation : MONS
joueurs/ses prefere(e)s : Rafael Nadal , Justine Henin, Tamaryn Hendler, Jelena Jankovic, Yanina Wickmayer
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 9:37

melusine a écrit:
Je pense aussi qu'avant la 1ere interruption du à la pluie, Nadal aurait gagné le match en 3 sets. L'interruption est arrivée au mauvais moment!!
Mais bon, c'est pas grave vu le resultat final.
Ca faisait longtemps que je n'avais pas stressé comme ca pour un match!!

VAMOS RAFA!!!!

Je ne dirai qu'une chose

vivivaanadal El rei nadal para numero uno

PS : J'ai un nouvel avatar t'a vu ? Mouarrrrfffffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tamarynhendler.be
Bubble
Mi-ange, Mi-démon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9355
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran de l'ordi pardi !
joueurs/ses prefere(e)s : Kim, Nole, Rodgeur, JMDP, Andy M & R
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 12:49

Roger a pris un coup au moral et ça se lit dans son interview ! C'est vrai que ça doit être dur de perdre la finale de son tournoi préféré mais force est de constater qu'il a laissé filer pas mal d'occasions de faire le break et malheureusement c'est logique qu'il le paie...

Sinon pour en revenir à Rafa, que dire si ce n'est qu'il m'épate encore et toujours... Imaginez-vous remporter Roland, le Queen's et Wimbledon d'affilée, c'est tout simplement remarquable ! Il est toujours inscrit au tournoi de Stuttgart mais j'espère qu'il ne le disputera pas, il serait peut-être temps qu'il s'accorde du repos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papounetfayt
gold member
avatar

Masculin
Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : honnelles
joueurs/ses prefere(e)s : justine kim nadal
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 13:02

vivivaanadal vivivaanadal vamoss1 vamoss1 vivivaanadal vivivaanadal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://postcard.skynetblogs.be/
cynthia
sparring partner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 28
Localisation : hainaut
joueurs/ses prefere(e)s : Justine, Kim, Nadal, Federer
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 13:35

BRAVO RAFA clapclap extro12

Un match magnifique, je ne regrette pas d'avoir passer tout se temps devan ma tv vivivaanadal win112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cynthia
sparring partner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 28
Localisation : hainaut
joueurs/ses prefere(e)s : Justine, Kim, Nadal, Federer
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Lun 7 Juil - 14:35

Au JT ils ont dit que apres le match federer à fondu en larme Neutral et dans certaine gazette étrangère il etait ecrit "le roi est mort vive Rafa" faut quand même axagérer pffo federer est loing d'etre fini je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 0:53

Noodles a écrit:
Roger Federer, à la fin du match, c'était quasiment obscur. Regrettez-vous que le match n'ait pas été interrompu ?
C'était impossible de jouer. C'est dur pour moi, de perdre le plus grand tournoi du monde sur une question de lumière. Mais c'est comme ça... Je ne voyais presque plus contre qui je jouais.

Tiens, une excuse à la Serena Williams...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 1:55

Nadal, génie en herbe !

L'Espagnol a remporté son premier Wimbledon

WIMBLEDON Il s'est écroulé de tout son long à même le gazon du Centre Court tellement son exploit était phénoménal. Rafael Nadal (ATP 2) a écrit une nouvelle page d'histoire du tennis, dimanche, en devenant le premier joueur depuis le légendaire Björn Borg, en 1980, à réaliser le doublé Roland Garros - Wimbledon. L'Espagnol, 22 ans, a remporté son premier Wimbledon en battant dans une finale dantesque perturbée par la pluie Roger Federer (ATP 1), quintuple tenant du titre. Le Majorquin aux bras herculéens s'est imposé 6-4, 6-4, 6-7 (5/7), 6-7 (10/8) et 9-7 après 4h48 d'un combat fantastique pour mettre peut-être du même coup fin à l'une des plus impressionnantes dominations que le tennis a connue.

"Il m'est impossible de décrire ce que je ressens", confia Rafa, des trémolos dans la voix, après avoir grimpé jusque dans la Royal Box pour remercier le prince Felipe d'Espagne et la princesse Letizia de leur soutien. "Je suis tout simplement très heureux d'avoir remporté ce titre. Il s'agit de mon tournoi favori. C'est un rêve de jouer sur ce court, mais je n'aurais jamais imaginé de gagner un jour ici. "

S'il était un joueur capable de couper l'herbe sous le pied de Roger Federer dans son jardin, il s'agissait de Rafael Nadal. Le gaucher aurait même dû gagner la finale l'an dernier lorsqu'il s'octroya quatre balles de break en début de cinquième set et il était passé nettement plus près de s'imposer à Wimbledon que le Suisse n'était jamais arrivé à Roland Garros. Ce dimanche, toutefois, il crut bien perdre une nouvelle fois lorsque le Bâlois revint du diable vauvert pour sauver deux balles de match dans le tie-break du quatrième set et l'embarquer dans une cinquième manche.

"C'était très décevant de n'avoir pu conclure le match à ce moment-là, mais il ne faut pas oublier qu'il y avait de l'autre côté du filet le meilleur joueur de l'histoire, Roger Federer. C'est toujours très dur de jouer contre lui et plus particulièrement ici. J'ai eu besoin de beaucoup d'occasions pour finir par gagner ce match. Je tiens d'ailleurs à le féliciter car il se bat de manière incroyable. Son attitude est toujours parfaite qu'il gagne ou qu'il perde. Il est vraiment un grand ambassadeur pour le tennis..."

Dans ce combat épique entre les deux meilleurs joueurs du monde qui semblait ne jamais devoir s'achever, c'est finalement le plus jeune qui eut pour une fois le dernier mot. A 7-7 partout dans le cinquième set, tandis que la nuit tombait progressivement sur ce mythique Centre Court, Rafael Nadal réussit une nouvelle fois à ravir la mise en jeu de Roger Federer A 8-7, après 4h43, il pouvait servir pour le match. Cette fois, son bras herculéen ne trembla pas. Sa quatrième balle de match fut la bonne lorsqu'un dernier coup droit du Suisse termina sa course dans le filet. Après deux finales perdues, Rafa, en pleurs, tenait enfin son premier Wimbledon!

"Réussir à battre Roger ici après cinq ans et après avoir perdu mes deux précédentes finales rend les choses encore plus particulières. A mes yeux, toutefois, il est toujours le numéro un. Il est toujours le meilleur. Il reste toujours celui qui est parvenu à gagner cinq fois d'affilée ici. Moi, il ne s'agit que de mon premier titre. Mais c'est un très grand jour... ", conclut-il.

Serge Fayat

© La Dernière Heure 2008

http://www.dhnet.be/sports/tennis/article/214112/nadal-genie-en-herbe.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 2:03

Le tennis a-t-il trouvé son nouveau maître?

La finale de Wimbledon ouvre-t-elle une nouvelle ère du tennis? Après la défaite de Federer, le DTN Patrice Dominguez analyse avec 20Minutes.fr les conséquences qu’aura ce match sur le tennis.

A-t-on déjà atteint un tel niveau de jeu?
En matière de qualité technique, les deux cadors du tennis ont poussé le jeu à des niveaux stratosphériques. «Il faut avant tout les remercier, analyse le directeur technique national de la FFT, Patrice Dominguez. A deux, ils font entrer le tennis dans une autre dimension. Les coups de défense, les attaques, les volées, tout va plus vite. Grâce à eux, nous avons franchi un nouveau cap dans le tennis moderne.»

Les cinq sets disputés par les deux joueurs sont dignes des plus grands duels du tennis moderne. Ceux de Borg et Mac Enroe en finale de Wimbledon en 1980 ou ceux de Sampras et Agassi comme en quart de finale de l’US Open en 2001.

Nadal est-il arrêtable?
Depuis l’année dernière et sa deuxième finale à Wimbledon, Rafael Nadal a énormément progressé dans le jeu vers l’avant qui lui permet d’agresser en permanence son adversaire sur les surfaces rapides. Fruit de cette progression, il a gagné cette année ses deux premiers tournois sur herbe, le Queen’s et, le plus prestigieux, Wimbledon.

«Il est devenu un véritable attaquant de fond de court en jouant beaucoup moins derrière sa ligne. Il agrandit le terrain en prenant la balle très tôt et en trouvant des angles incroyables. Son jeu lui ouvre des perspectives sur toutes les surfaces», explique Patrice Dominguez.


Assiste-t-on à un tournant de la lutte entre Federer et Nadal?
En gagnant Roland-Garros puis Wimbledon, Rafael Nadal a incontestablement pris l’ascendant sur Roger Federer à tel point qu’on peut se demander si l’Espagnol ne va pas ravir la couronne de numéro 1 mondial au Suisse. Sur la saison en cours, Nadal est numéro 1 à la Race. Il a gagné 6 tournois, Federer n’en a gagné que 2 (aucun grand chelem).

Le numéro 2 mondial est le nouveau leader officieux du tennis mondial et il peut espérer devenir numéro 1 mondial dès 2009.
«Nadal va devoir maintenant confirmer sur des surfaces encore différentes comme aux Jeux olympiques et à l’US Open où il retrouvera Federer sur sa route», relativise Dominguez.


Quelles sont les solutions pour Roger Federer?
Particulièrement accablé par la défaite dans son jardin londonien, Roger Federer a bien compris que l’éclosion de Rafael Nadal sur surface rapide assombrit grandement sa marche en avant. Avec 12 tournois du grand chelem à son palmarès, il est toujours à deux unités du record de Sampras depuis son dernier succès à l'US Open en 2007. «Aujourd’hui, c’est le 13e qui va être le plus dur à gagner car Federer peut avoir beaucoup de mal à se remettre de cette défaite qui l’a ébranlé», constate le DTN.

L’erreur serait d’enterrer Federer trop vite, ce que n’a jamais fait Nadal qui se considère -du moins dans ses déclarations- toujours en outsider du maître. Le Suisse n’est pas mort. Sa réaction de champion qui lui a permis de recoller après avoir été mené deux sets à rien est là pour prouver la force de son mental. Les solutions existent. «Il faut qu’il empêche Nadal de jouer en montant constamment à la volée. Un peu comme Tsonga l’avait fait en demi en Australie. Et puis il devrait embaucher un coach qui l’aide à progresser», explique Patrice Dominguez. Dimanche soir, à la fin de la conférence de presse, après avoir eu les larmes aux yeux, Federer a relevé la tête et regardé les journalistes: «Ecrivez ce que vous voulez. Moi, je vais essayer de recommencer à bien jouer, de gagner les Jeux olympiques et l'US Open.»

Matthieu Goar

http://www.20minutes.fr/article/241128/Sport-Le-tennis-a-t-il-trouve-son-nouveau-maitre.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 2:04

Nadal, plus haut, plus fort ?

Le nouveau classement ATP publié lundi n'a pas pris la mesure du séisme, présentant toujours Roger Federer comme le numéro un mondial. Mais le rapport de force au sommet de la hiérarchie a bien été bouleversé à l'issue du tournoi de Wimbledon. Abonné au rang de numéro deux mondial (155 semaines), Rafael Nadal est bien le nouvel homme fort du circuit, avec un doublé Roland-Garros - Wimbledon qui fait office de couronne aussi rare que symbolique.

Alors que le Suisse et l'Espagnol régnaient en maître sur leur surface de prédilection ces trois dernières années, le gazon d'un côté, la terre battue de l'autre, Nadal a réussi dimanche au All England une révolution de velours. Il a mis fin à la série exceptionnelle du numéro un mondial (cinq Wimbledon consécutifs, 65 victoires sur gazon) à l'occasion d'une rencontre mémorable, déjà gravée dans les annales de l'ère Open. Et Boris Becker, triple vainqueur à Wimbledon, résume bien l'état d'esprit des observateurs : «Les ordinateurs ne l'ont pas saisi, mais quiconque réalise le doublé Roland-Garros - Wimbledon est pour moi le numéro un mondial.» Le dernier à avoir réalisé un tel exploit est resté une icône du tennis : Björn Borg.

Plus que 545 points d'avance

Faussement innocent ou vraiment modeste, Rafael Nadal n'a pas vraiment fanfaronné lundi en conférence de presse : «Mon but reste toujours de devenir un meilleur joueur, peut-être que mon but dans le futur sera d'être le nouveau n°1 mondial». Cette perspective n'a jamais été aussi proche et la presse espagnole a déjà passé le cap : «Peu importe ce que dit l'ATP, Rafa, tu es le numéro un», clame le quotidien sportif Marca en Une. Après sa défaite cinglante à Roland-Garros (quatre jeux marqués), Roger Federer est proche de vaciller d'un trône qu'il occupe depuis 232 semaines consécutives. Pour la première fois de sa carrière, l'Espagnol dépasse les 6000 points au classement ATP et n'est plus qu'à 545 points du Suisse. Candidat au rang de numéro un mondial avant son arrivée à Londres, Novak Djokovic est distancé (4945 points) après son élimination dès le deuxième tour.

Surtout, l'Espagnol creuse l'écart à l'ATP Race, qui ne prend en compte que les résultats de l'année (955 pts contre 685 pour Federer). Le bilan de l'année est éloquent : en 2008, il s'est déjà imposé sur six tournois, quatre sur terre battue (Monte-Carlo, Barcelone, Hambourg, Roland-Garros) et ses deux premiers sur gazon (Queen's, Wimbledon). En 2008, il a remporté ses quatre duels contre Roger Federer, tous en finale. Affaibli en début d'année par une mononucléose, le Suisse n'a soulevé que deux trophées de moindre importance cette année, à Estoril puis à Halle. La défaite anglaise pourrait être la pilule la plus amère pour lui : «C'est de loin ma défaite la plus dure. C'est un désastre. Paris, ce n'était rien en comparaison.» A.T.

http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2008/20080707_162655_nadal-plus-haut-plus-fort_Dev.html


Dernière édition par Noodles le Mar 8 Juil - 2:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 2:08

Rafael Nadal, nouveau souverain au royaume du tennis

La victoire de Rafael Nadal dans l'incroyable finale de Wimbledon marque la fin d'un chapitre: Roger Federer n'est plus le roi incontesté du tennis mondial, souligne la presse suisse. Il est néanmoins un peu tôt pour parler de crépuscule.

«Le champion est mort, vive le nouveau champion, écrit Le Matin. Roger Federer est passé du rôle de chasseur à celui de proie».

Pour le tabloïd romand, «il est dans l'ordre des choses que Nadal lui 'vole' cette place de numéro un qu'il occupe depuis largement plus de quatre ans. Mais peu importe, puisque Roger a définitivement marqué l'histoire du tennis. A l'encre indélébile».

Ce n'est pas pour autant la fin du règne, voire le déclin, estiment 24 heures et La Tribune de Genève, «mais plutôt une redistribution des rôles au sommet. Désormais, Federer n'est plus seul au monde. Il devra s'y habituer. Et nous tous avec».

Pour Le Temps également, Roger Federer, battu par «Nadal le conquérant», «n'est plus le meilleur joueur du monde».

«Il n'est pas question ici d'une infériorité technique, d'une incapacité physique ou d'un transfert de générations, écrit le quotidien romand. Roger est certes moins brillant, mais il est d'abord concurrencé en aptitudes, et dominé en intensité par un rival tant attendu».

The show will go on

Et le spectacle a tout à y gagner. Au vu du niveau de cette finale extraordinaire, «aucun des deux joueurs ne méritait de quitter le court en vaincu», estime la Berner Zeitung.

Et de saluer cette «fascinante rivalité» entre les deux adversaires. «Même si cette fabuleuse finale était peut-être le clou du spectacle, leur duel va continuer».

La Basler Zeitung également salue une finale historique, un véritable «thriller».

«Le tennis ne peut pas être meilleur, plus passionnant, plus fascinant», écrit le journal, pour qui «une ère se termine». Car même si la recette du succès sur gazon n'est pas la même que sur terre battue, Nadal possède désormais les deux.

Pour le Blick aussi, Nadal est bien «le meilleur du monde». Et ce n'est pas une surprise. Dans ce match, «peut-être le meilleur et le plus dramatique de l'histoire du tennis», Federer a livré, «une performance parfaite». Et pourtant, il a perdu.

Le tabloïd refuse pour autant d'enterrer celui qui est encore numéro un mondial. «Car Federer a la classe». Comme il l'a montré hier.

L'année n'est pas finie

Au Tessin également, La Regione estime que «Nadal a gagné parce que cette année, il est plus fort que Federer». Simplement. Et aussi «parce qu'une fois de plus, il s'est montré plus habile lorsqu'il s'agit de gérer les balles décisives».

«Pour rester numéro un, le Suisse est contraint de tout gagner jusqu'à la fin de l'année, notamment l'US Open et le Masters», rappelle le Corriere del Ticino.

Pour le journal, il sera certes impossible d'effacer cette défaite. «Mais les vrais sportifs regardent toujours devant. Et Roger pourrait peut-être songer à se rattraper avec un titre olympique à Pékin».

swissinfo, Marc-André Miserez

http://www.swissinfo.ch/fre/infos/sport/Rafael_Nadal_nouveau_souverain_au_royaume_du_tennis.html?siteSect=181&sid=9303484&cKey=1215419481000&ty=st
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 2:17

La victoire de Nadal vue par la presse espagnole

Les grands titres espagnols consacrent tous leur Une du lundi 7 juillet au "héros de Wimbledon" Rafael Nadal, victorieux dimanche du tournoi de tennis de Wimbledon, qui a signé une "victoire épique" en cinq sets sur le Suisse Roger Federer au terme de "la meilleure finale de l'histoire" du tournoi :

MARCA

"'Rocky' Nadal a gagné face à Federer la partie du siècle" exulte le journal sportif espagnol selon qui "Rafa est numéro un pour le tennis, pour le sport mondial et dans notre coeur".
Pour le quotidien, cette victoire qui s'ajoute à celle de l'équipe de foot championne d'Europe face à l'Allemagne dimanche dernier à Vienne, consacre "l'âge d'or du sport espagnol".
"Il faut remonter à 1966 pour trouver un vainqueur espagnol au tournoi sur herbe, avec Manuel Santana, tandis que la double victoire à Roland Garros début juin et dimanche à Wimbledon élève Nadal au rang de "mythe du tennis mondial" aux côtés de Bjorn Borg et de René Lacoste".

AS

"Personne ne l'oubliera jamais" assure le quotidien sportif qui ne manque, toutefois, pas de rendre hommage à "l'artiste" Roger Federer qui "utilise la raquette comme un instrument pour créer de l'art en mouvement".
"Toute ceci va bien devant 99% des joueurs" mais pas face à Rafael Nadal, l'unique être humain à avoir les ressources et la résistance nécessaires pour gagner face à Roger Federer.

EL MUNDO

Le quotidien généraliste écrit que "Rafael Nadal a ouvert une nouvelle ère dans le tennis (...) en battant Roger Federer, vainqueur des cinq dernières éditions et indiscutable maître de l'herbe. Il l'a fait dans la finale la plus longue de l'histoire du tennis que ces lignes ne pourront jamais rendre".

ABC

"Le sport espagnol continue de rayonner" et "Nadal se réaffirme comme véritable phénomène en trompant ceux qui pensaient qu'il ne pouvait gagner que sur terre battue", écrit le journal dans un éditorial.

EL PAIS

Le premier quotidien espagnol résume : "Nadal devient géant". "Ni la pluie, ni Federer" n'ont pu arrêter Nadal qui gagne là sa cinquième et sans doute plus précieuse victoire d'un tournoi du grand chelem.
Nadal a dû batailler ferme et "arracher le trophée des mains" du Suisse qui avait réussi à "sauver trois balles de match".



La victoire de Nadal vue par la presse britannique

Voici les titres de la presse britannique qui qualifie, lundi 7 juillet, de "plus grande finale" qu'ait connu le gazon londonien, le choc entre Roger Federer et Rafael Nadal, au terme duquel l'Espagnol a mis fin à cinq ans d'invincilibité du N.1 mondial à Wimbledon :

DAILY MAIL
- Le journal titre : "Cède ta place Roger, Rafa est le nouveau roi de Wimbledon". Ole journal assure que la Grande-Bretagne entière a suivi "une rencontre sportive titanesque" et se demande : "Ils peuvent mettre un toit sur le Central, mais pourront-ils un jour coiffer l'éclat d'une rivalité qui pousse chaque homme à de plus hauts sommets et défie les superlatifs ?".

THE GUARDIAN
- Le quotidien s'enthousiasme pour cette "finale des finales" qui a vu la transformation de Nadal, le "roi de la terre battue", en "maître de l'herbe", tandis que le Times estimait que pour de nombreux amateurs, elle fut le meilleur match de tennis de tous les temps.

THE SUN
- Le journal titre : "Le plus Grand - Nadal met un terme au règne du Roi Roger".

THE DAILY TELEGRAPH
- Le quotidien voit dans cette "plus grande finale" qu'ait connu le tournoi "le commencement d'une nouvelle ère" pour le tennis avec le N.1 mondial battu par son seul véritable rival sur le circuit.
Le quotidien salue le "fabuleux" retour de Federer, qui était mené deux sets à rien avant de pousser Nadal à un cinquième set. Et estimait que la météo avait ajouté au côté dramatique du match, forçant les deux rivaux à jouer jusqu'à 21h16 locales (20h16 GMT).
"Alors que l'orage se profilait au 3e set, les seules choses qu'on pouvait distinguer sur le central étaient les chiffres scintillant sur le tableau de score électronique, la chevelure blonde (du maire de Londres) Boris Johnson... et une balle jaune fusant de part et d'autre", raconte le journal. "Surprenant, le juge de ligne n'a pas offert des lunettes à infrarouges ou des lampes frontales de mineurs aux joueurs", ironise le quotidien.

- Des photos de ce duel de près de 5 heures s'étalent en Une de la plupart des journaux, pour qui ce match supplante même le mémorable combat entre John McEnroe et Bjorn Borg en 1980.

http://tempsreel.nouvelobs.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 2:24

Dominguez : « Federer ne progresse plus »

Le règne de Roger Federer, après sa défaite à Wimbledon, serait-elle terminée ? Notre consultant, Patrice Dominguez, nous livre son analyse sur la question.

Patrice Dominguez, Rafael Nadal et son jeu très tonique ne seraient-ils pas en train de modifier le visage du tennis mondial ?
En effet, Nadal a fait entrer le tennis dans une ère où le physique devient prépondérante. Hier, au bout de quatre heures et quarante minutes, il était frais comme un gardon. Alors qu’au cinquième set, il y avait moins de légèreté, moins de précision dans le jeu de jambes de Federer. Il n’est pas habitué à se battre dans ce style aussi longtemps. La finale de Wimbledon est à ce niveau très importante sur le plan de la vitesse et de l’élargissement du cours car les deux joueurs ont trouvé des angles qu’on n’avait jusque-là jamais vus. Et puis, il y a la dimension d’endurance et ça c’est un énorme progrès qui a été accompli grâce à Nadal ces deux dernières années.

A vous écouter, Rafael Nadal est en progrès, tout le contraire de son adversaire, Roger Federer ?
Nadal est un joueur qui continue à progresser. Il n’a que 22 ans, il les a eu il y a seulement un petit mois. On l’avait vu à Roland-Garros jouer plus près, taper plus fort et prendre la balle plus tôt… et on avait dit que c’est grâce à ses progrès-là qu’il serait encore plus dangereux à Wimbledon. Ce qu’il n’a pas tardé à prouver d’ailleurs. Federer, lui, de son côté et malgré tout le respect qu’on lui dit, ne progresse plus. Cela fait un an qu’il n’a plus de coach et il ne progresse plus.

http://www.rmc.fr/edito/sport/55585/dominguez-federer-ne-progresse-plus-/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 2:26

Où s'arrêtera Nadal?

Rafael Nadal a remporté à Wimbledon le 5e titre du Grand Chelem de sa carrière. Pas commun à 22 ans. Vainqueur en juin à Roland-Garros pour la 4e année consécutive, l'Espagnol peut réaliser le petit Chelem lors du prochain US Open. Et devenir numéro 1 mondial? Réponse dans les prochains mois...

22 ans et déjà un palmarès de géant. Considéré à ses débuts comme un simple spécialiste de terre battue, à l'image de la majorité de ses compatriotes qui ont grandi sur cette surface, Rafael Nadal a su, à force de travail, apprivoiser le jeu sur gazon. Comme Manuel Santana, le seul Espagnol avant lui à s'être imposé au All England Club, en 1966. Santana, que Nadal a dépassé dimanche au classement des Ibères les plus titrés en Grand Chelem.

Troisième joueur de l'ère Open à réaliser le doublé Roland-Garros - Wimbledon après Rod Laver (1969) et Björn Borg (1978 et 1980), "Rafa" affole les statistiques. A son âge, certains anciens numéros 1 mondiaux sous l'ère Open étaient loin du compte. Vainqueur de son premier titre sur le circuit à Sopot, en 2004, â l'âge de 18 ans, le Majorquin remporte l'année suivante son premier Grand Chelem, à Roland-Garros. Trois ans plus tard, le voilà avec 5 titres et deux finales dans les Majeurs (Wimbledon en 2006 et 2007) assortis de 24 autres succès.

Mieux que Federer, Sampras et Lendl

Un seul joueur avait fait mieux au même âge: Björn Borg, couronné six fois dans le Grand Chelem entre 1974 et 1978, et onze fois sur l'ensemble de sa carrière. Pete Sampras, joueur le plus titré en Grand Chelem (14 titres) et Roger Federer, son dauphin (12 titres), étaient bloqués à trois Majeurs à 22 ans. Boris Becker et Mats Wilander, pourtant plus jeunes que Nadal lors de leur premier sacre en Grand Chelem (18 ans), n'en comptaient qu'un de plus. Ivan Lendl, de son côté, ne décrochait la timbale qu'à 24 ans.


Renversant sur terre battue, impressionnant sur herbe, Rafael Nadal, numéro 1 à la Race, n'a jamais semblé aussi près de faire chuter Roger Federer de son piédestal. Dauphin du Suisse depuis juillet 2005, l'Espagnol compte moins de 600 points de retard sur son meilleur ennemi. Auteur d'un après-Wimbledon 2007 moyen (un seul titre à Stuttgart, une finale au MS de Paris-Bercy et un 1/8 de finale à l'US Open), Nadal a les cartes en main pour atteindre le premier rang de la hiérarchie avant la fin de la saison. D'autant que Federer a beaucoup de points à défendre avec ses succès à Cincinnati, Bâle, l'US Open et les Masters. Et qu'il devra se reconstruire avant d'entamer la dernière ligne droite.

En dedans dès qu'il affronte Nadal sur terre battue, Federer a pris un énorme coup sur la tête en perdant sa couronne sur son gazon béni. S'en relèvera-t-il? Le Suisse, qui n'a remporté aucun des trois premiers Grands Chelems de l'année pour la première fois depuis 2002, jouera sa saison sur l'US Open, sa dernière forteresse. Doté d'un mental hors du commun - ce qu'il a encore prouvé dimanche - Nadal a les épaules et le jeu pour briller sur dur et assumer un rôle de leader du tennis mondial. Seul point d'interrogation, son physique. Doté d'un jeu extrêmement usant, bâti sur une défense de fer, l'Espagnol ne s'économise pas. Et son corps le ressent déjà: blessé à la cheville en fin de saison dernière, son oncle et entraîneur Toni, avait peur pour la suite de sa carrière. Touché au genou, il vient de se retirer du tournoi de Stuttgart dont il était le tenant du titre. Sans doute davantage par précaution, conscient du tournant qu'il peut donner à sa carrière...
Eurosport - Julien GIOVANELLA

http://www.eurosport.fr/tennis/wimbledon/2008/ou-s'arretera-nadal_sto1628361/story.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papounetfayt
gold member
avatar

Masculin
Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : honnelles
joueurs/ses prefere(e)s : justine kim nadal
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 11:06

L'inconnue Federer(08/07/2008)

Nadal: "C'est plus fort qu'un rêve de gosse"
Nadal, l'enfant de la balle
LONDRES Roger Federer se remettra-t-il d'une telle défaite ? Sous le coup de la déception, le Suisse semblait K.-O. pour le compte, dimanche soir, après le match. "C'est la défaite la plus dure de ma carrière. Je suis cassé. C'est un vrai désastre", lâcha le n°1 mondial, pourtant peu coutumier de ce genre de propos.

Des raisons d'être déçu, Roger Federer n'en manque certes pas. En un après-midi, il a perdu son titre à Wimbledon face à son plus grand rival, mit fin à son incroyable série de 65 matches sans défaite sur gazon et, surtout, prit un solide coup sur la tête.

Bien sûr, Federer reste installé sur son trône de n°1 mondial (lire par ailleurs). Mais pour combien de temps ? Plus que jamais, il sent le souffle de Nadal dans son dos. Ce n'est toutefois pas dans la nature de l'artiste helvète - que Nadal, lui-même, désigne comme le plus grand joueur de l'histoire - d'abdiquer. Psychologiquement, ce revers londonien, dans son jardin préféré, est difficile à accepter. Mais c'est précisément dans les moments de grande difficulté que le vrai champion doit se surpasser.

Pour la première fois de sa carrière, Roger Federer est acculé dans les cordes. Pour la première fois, sa domination est réellement contestée. Jusqu'ici, son seul talent lui a permis de dicter sa loi avec une insolente facilité. Avec la menace Nadal - et celle latente de Djokovic -, ce n'est visiblement plus suffisant. À lui de réagir, d'élever encore son niveau de jeu, de se remettre en question.

En aura-t-il l'envie et la force ? C'est évidemment la question qui brûle les lèvres de tous les amoureux du tennis. "Je vais essayer de gagner les Jeux Olympiques et l'US Open", glissa-t-il en quittant la salle de presse de Wimbledon. C'est bon signe. Chacun sait que la défaite de Federer à Wimbledon, lors d'une des plus belles finales de l'histoire du tennis, n'a rien d'un désastre. Idéalement, elle devrait même titiller l'orgueil du numéro un mondial.

Mig. T.

© La Dernière Heure 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://postcard.skynetblogs.be/
Alex
the FrenCH touCH
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10429
Age : 29
Localisation : France
joueurs/ses prefere(e)s : Clijsters - Murray - Jankovic - Hewitt - Hingis - Ancic - Sharapova - Simon - Ivanovic - Nadal
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 11:52

Peut être que Federer est un joueur plus complet que Nadal, plus talentueux etc mais le talent, si on ne l'utilise pas, il ne sert à rien. C'est au mental que Nadal a gagné...

J'ai raté un grand moment de tennis apparement... Dommage Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swedishalex.skyblog.com
ML
Belgian Tennis Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18417
Age : 69
Localisation : Bruxelles
joueurs/ses prefere(e)s : Les Belges avant tout...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 13:48

Merci pour les articles, Noodles Very Happy

Encore une analyse...

http://www.lefigaro.fr

Roger Federer contraint de changer d'ère

08/07/2008 | Mise à jour : 09:56 |
.
L'analyse de Cécile Soler, journaliste au service Sports du «Figaro» .

La domination de Roger Federer s'est probablement achevée dimanche soir à la tombée de la nuit, lorsque Rafael Nadal lui a ravi son titre à Wimbledon. Mais sa carrière n'est pas terminée pour autant. Lors de la tardive conférence de presse qu'il a donnée en anglais à l'issue de sa défaite, le Suisse a réussi à faire bonne figure. Mais sa carapace s'est ensuite fissurée lorsqu'il s'est exprimé en français, langue qu'il maîtrise assez pour y faire passer des émotions fortes et dans laquelle son discours est souvent moins retenu. «Je ne ressens rien, a-t-il articulé. C'est fini. Je suis déçu, je suis cassé. À Roland-Garros ce n'était rien, mais ici c'est un désastre.»

Pour Roger Federer, perdre le titre de Wimbledon qu'il détenait depuis cinq ans est un drame. Il faut se souvenir que c'est sur le gazon londonien que tout a commencé pour lui. Avant de lever cette coupe pour la première fois, en juillet 2003, il était surtout un génie torturé. Celui qui réussissait les plus beaux coups et qui s'énervait quand il fallait mettre les mains dans le cambouis et gagner «petitement». Mais Wimbledon a fait de lui un champion, avec une telle confiance qu'il est devenu en quelques années l'un des plus grands. Un champion chassant les records les plus prestigieux, comme les fameuses quatorze victoires en Grand Chelem détenues par Pete Sampras. C'est là-dessus qu'il s'est construit. C'est son jardin, sa zone de confiance absolue. C'était…

Dimanche soir, au terme d'une dramaturgie en cinq actes et à deux personnages, ce jardin a été dévasté par un conquérant venu du soleil. Et les certitudes du prodige suisse ont volé en éclats. Jusqu'à quel point, là est la question. De ses propos, de ses expressions et des sanglots qu'il frôla à chaud devant les médias, on peut déduire que la blessure est d'autant plus profonde qu'il pourrait être confronté dès cet été à la perte d'un dernier sceptre symbolique qu'il détient depuis février 2004 : sa place de numéro un mondial.

Le subtil équilibre des forces a probablement basculé entre Federer et Nadal, lorsque le Suisse a commencé à défendre son territoire Wimbledon des velléités invasives de Nadal, au lieu d'aller chasser le Majorquin sur le sien, Roland-Garros. Au fil des années, Nadal a été de plus en plus menaçant sur herbe, alors que Federer semblait de moins en moins en mesure de bousculer l'Espagnol dans ses appartements privés de Paris. Federer a laissé Nadal endosser l'armure du conquérant. Et maintenant, Federer, qui déteste le changement et ne s'en cache pas, va devoir appréhender son grand rival différemment.

Au-delà de la capacité d'adaptation du Suisse, l'autre inconnue est la réaction de Nadal. Comment va-t-il réagir lorsqu'il ne sera plus le chasseur, mais le chassé ? Dimanche soir, la passation de pouvoir entre les deux tennismen a rappelé celle qui avait eu lieu en 1981 sur le même court, entre Björn Borg et John McEnroe. Comme Federer, le Suédois avait remporté cinq couronnes à Wimbledon. Mais si la victoire de McEnroe a sonné le glas de la carrière de Borg, l'Américain a connu une grande période de flottement en perdant son grand rival.

Comment Nadal va-t-il assumer une position de leader, dans laquelle il ne pourra plus s'abriter derrière son éternel «Roger est le meilleur» ? Mais aussi, de combien d'années dispose-t-il encore au plus haut niveau avec le style de jeu épuisant qu'il pratique et les blessures qui se multiplient ?

L'univers de Roger Federer s'est écroulé. Mais un joueur qui a été capable de cesser quasiment du jour au lendemain de piquer des colères sur un court pour dévorer les Grands Chelems est certainement capable de surmonter ce cataclysme. Le Suisse aura 27 ans en août prochain. Son professionnalisme, son éthique et son tennis fluide peuvent lui offrir une longévité dont sera certainement privé Nadal. Lorsqu'il aura pansé sa plaie, Federer pourrait non seulement battre le record de Pete Sampras, mais continuer d'étoffer son palmarès en Grand Chelem, bien après que Nadal de cinq ans son cadet eut été trahi par son organisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek
Le petit "people" du tennis mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1763
Age : 35
Localisation : BRABANT WALLON
joueurs/ses prefere(e)s : camille, roger, ana, elena, daniela, juan-carlos, verdasco, eva fernandez
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mar 8 Juil - 20:35

son univers s'écroule, mon moral aussi!! je suis trop déçu que mon joueur préféré s'est fait battre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noodles
Aime les gens bons


Masculin
Nombre de messages : 6951
Age : 40
Localisation : Là où vous n'êtes point.
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mer 9 Juil - 2:10

Roger Federer doit mettre de l'ordre dans son entreprise

Après sa défaite à Wimbledon, le No 1 mondial doit redéfinir ses priorités. Et retrouver le goût du travail et l'amour du jeu.

Il est des défaites dont vous sortez grandi. D'autres qui vous cassent. Roger Federer était inconsolable dimanche à la nuit tombante. Détruit, dévasté après une fantastique empoignade longue de près de cinq heures. «C'est un désastre, n'hésitait-il pas à dire. La défaite contre Nadal à
Roland Garros n'avait aucune importance à mes yeux. Mais celle-ci, à Wimbledon, dans le tournoi le plus prestigieux du monde, je ne peux pas l'encaisser.»

Le roi nu ne conservait que l'amertume de la déception. Il en oubliait jusqu'à la beauté de la finale qui fera date dans l'histoire. «Plus tard, peut-être, à tête reposée, consentait-il à dire, je me dirai que j'ai été l'acteur d'un événement majeur. Mais maintenant, je m'en fous. J'ai perdu, point barre. Je me suis battu de bout en bout. Au final, ça n'a servi à rien. Je me suis heurté à un roc.»

La critique de Wilander

Roc, le mot est lâché. Rafael Nadal est un monstre d'orgueil avec un mental à toute épreuve. Cette année, pendant la quinzaine du gazon à Wimbledon, il a profité du ralentissement de la surface et, par voie de conséquence, de la disparition de la race des serveurs volleyeurs. Qui, désormais, se résume pratiquement à la seule présence du duo Llodra-Ancic. Notoirement insuffisant pour briser l'hégémonie d'un champion, dur au mal, fantastique compétiteur dans l'âme. Et qui faisait l'admiration de Mats Wilander avant même le coup d'envoi du tournoi.

«Nadal, écrivait-il dans la chronique qu'il tient dans L'Equipe, est le meilleur joueur du monde en ce moment, car il cherche sans cesse à améliorer son jeu. Quand on le regarde s'entraîner, on comprend le pourquoi de sa réussite. Pendant qu'il travaille comme un malade, Roger Federer, lui, n'a aucun plan. Il aurait besoin d'être beaucoup plus constant à l'entraînement. Le No 1 mondial est un peu comme un guitariste qui ne fait qu'improviser. Il branche son ampli et laisse sa raquette jouer sa petite musique. C'est peut-être suffisant contre un tas de joueurs. Mais plus face à Nadal et Djokovic...»

A un tournant

On peut discuter la sévérité du jugement de Mats Wilander. Mais pas ergoter sur ses connaissances du tennis et son bon sens. Roger Federer a besoin de mettre de l'ordre dans sa petite entreprise. De se recentrer sur ce qu'il sait mieux faire: jouer au tennis. Avec un entourage à la hauteur de ses ambitions à venir. Et réduit au minimum vital dans les tournois. Exit donc Severin Lüthi, le pseudo-coach à la triste figure, son agent qui le marque à la culotte, ses parents de plus en plus envahissants, sans parler de ces personnalités du show-biz qui squattent sa loge. Et bienvenu à un entraîneur avec qui il pourrait se remettre au boulot et partager des moments de complicité. Comme à la belle époque avec Peter Lundgren.

Chahuté depuis le début de l'année, Roger Federer a besoin de retrouver l'amour du jeu. Il s'en est éloigné et n'a pas su toujours définir ses priorités. Son palmarès 2008, avec deux tournois mineurs (Estoril et Halle) seulement sur sa carte de visite, est indigne du personnage. Sa mononucléose n'explique pas tout. A 26 ans, le Bâlois est arrivé à un tournant de sa carrière. Sa place de No 1 mondial est menacée, son statut de «meilleur joueur de tous les temps» écorné. Cette bataille perdue à Wimbledon pourrait lui servir d'électrochoc. A un confrère qui lui demandait s'il se sentait encore le maître du jeu, en clair s'il se considérait encore comme le légitime No 1 mondial, il répondit, agacé: «Je vous laisse juge. Les Jeux olympiques et l'US Open se profilent à l'horizon, j'ai encore toutes les cartes en main...»

http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/sports/detail_sports/(contenu)/242936
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandekimclijsters
gold member
avatar

Féminin
Nombre de messages : 877
Age : 39
Localisation : ATH
joueurs/ses prefere(e)s : Kim Clijsters,Djokovic,Federer,Ivanovic,Jankovic,Youzny
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mer 9 Juil - 9:42

Aller Roger, moi je crois en toi et en tous ce que tu peux encore apporter au tennis .

Montre à tous ces détracteurs que Nadal n'est pas si imbattable et n'est pas celui que tout le monde pense être et qu'il va lui aussi redescendre de son pied d'estal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papounetfayt
gold member
avatar

Masculin
Nombre de messages : 795
Age : 69
Localisation : honnelles
joueurs/ses prefere(e)s : justine kim nadal
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   Mer 9 Juil - 12:23

pour le moment c est Federer qui descend de son pied d'estal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://postcard.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wimbledon 2008 (Vainqueur : Nadal)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Revue de presse de la finale de Wimbledon 2008 Nadal-Federer
» Wimbledon 2008
» Wimbledon 2008 WTA
» [JO 2008] Volley ball et Beach-Volley
» Wimbledon 2008 ATP - Partie 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Tennis Belge :: Infos tennis :: Actualité ATP/ATP Actualiteit :: Résultats-
Sauter vers: